Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SURMOF — Résultat en bref

Project ID: 32109
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Allemagne

Nanotechnologie de pointe pour des applications sans limite

Une nouvelle catégorie de matériaux poreux appelée structures métalliques organiques (SMO) a été largement étudiée au cours des 5 à 10 dernières années pour sa capacité à stocker des petites et moyennes molécules et même des objets dans ses pores. Les recherches financées par l'UE ont réalisé une percée importante en élargissant le domaine d'application de ces incroyables nanomatériaux.
Nanotechnologie de pointe pour des applications sans limite
Les SMO se composent de ligands organiques réunis par des ions métalliques. La structure moléculaire qui en résulte peut être chargée avec d'autres molécules de liaison pour produire des transformations physiques et chimiques. Outre leurs capacités d'absorption supérieures, les SMO se caractérisent par leur capacité de conception et de construction modulaire et rationnelle, pour des applications potentielles presque sans limite.

Lorsque le projet Surmof («Anchoring of metal-organic frameworks, MOFs, to surfaces») a été lancé en 2005, les SMO commençaient seulement à être étudiés pour une application potentielle dans le stockage d'hydrogène pour les voitures électriques. Cette application particulière convenait pour les matériaux SMO en poudre. Les prévisions des chercheurs financés par l'UE les ont toutefois conduits à proposer le développement d'une méthodologie pour le dépôt de SMO sur des substrats solides, une technologie qui n'existait pas encore au moment de la proposition du projet et susceptible d'ouvrir la porte à de nombreuses applications de pointe.

À la fin du projet, l'équipe de recherche du Surmof avait réussi à développer une méthode couche-par-couche connue sous le nom d'épitaxie en phase liquide qui constitue aujourd'hui la base de la désorption des SMO sur les substrats solides. Presque tous les travaux publiés sur le dépôt des SMO sur les substrats font référence aux travaux réalisés par les partenaires du projet Surmof.

Surmof a développé une méthodologie de pointe aujourd'hui reconnue comme une norme mondiale pour le dépôt des SMO sur des substrats solides. Des recherches plus avancées et la commercialisation des concepts sur la base des premiers résultats devraient permettre d'engranger des résultats significatifs dans la technologie des capteurs et dans l'électronique, offrant à l'UE un rôle de pointe dans un important secteur à la base de la création d'emplois et à la génération de recettes pour les citoyens de l'UE.

Informations connexes