Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

IMAGE — Résultat en bref

Project ID: 44227
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Pays-Bas

Un avenir durable pour le secteur européen de la pêche

Les pêcheurs ont appris de manière assez radicale que la pêche irresponsable détruit d'une part l'environnement mais a aussi un impact négatif sur leur qualité de vie. Une étude récente des indicateurs visaient à éviter une perspective d'avenir dans laquelle de plus en plus de stocks de poissons se détériorent au-delà de tout espoir de rétablissement.
Un avenir durable pour le secteur européen de la pêche
L'Europe prend d'importantes mesures pour renforcer ses politiques en matière de protection de l'environnement. Dans le cas de la pêche, on observe ces mesures dans l'approche écosystémique à la gestion des pêches (AEP) qui s'inscrit dans la dernière mise à jour de la politique commune de la pêche (PCP).

Le projet IMAGE («Indicators for fisheries management in Europe») cherchait à développer une gamme d'indicateurs pour contribuer à la mise en œuvre de l'AEP au niveau européen. Un soutien financier partiel provenait de l'UE.

La participation des parties prenantes étant essentielle au succès de toute initiative, un élément important de l'approche d'IMAGE était de collaborer avec les conseils consultatifs régionaux (CCR). Des CCR ont été créés pour différentes régions de pêche et types de flotte, et ils représentent un lien important entre le gouvernement et l'industrie.

Les participants à IMAGE ont trouvé que la réduction des indicateurs à ceux les plus appropriés était une tâche difficile. Mails il est rapidement apparu qu'il fallait rester concentré sur les objectifs du PCP. On sait qu'il existe des relations plus complexes entre les paramètres de la pêche, mais la science actuelle ne permet pas de donner un modèle précis.

Un autre résultat intéressant est que la sélection paneuropéenne d'indicateurs pourrait ne pas être la solution idéale. Des retours d'informations provenant d'études de cas ont montré que le manque d'homogénéité entre les régions, les modes de pêche, les facteurs sociétaux, etc., requiert une méthodologie flexible plutôt que standardisée. Un tel compromis ne doit pas être appréhendé comme un échec étant donné que l'objectif final est de protéger les poissions ainsi que les moyens de subsistance.

Informations connexes