Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Augmenter la production d'eau douce

Un projet a porté sur la possibilité d'utiliser des installations existantes pour la production d'eau. Cela semblerait possible pour un coût minimal. Les résultats devraient avoir une influence considérable sur les sources d'énergie renouvelables dans les pays n'ayant accès qu'à une technologie limitée.
Augmenter la production d'eau douce
Le projet Aqua solis («Innovative applications of solar trough concentration for quality fresh water production and waste water treatment by solar distillation») visait à démontrer que la technologie utilisée par les concentrateurs solaires est suffisamment avancée pour être utilisée dans ces pays. L'idée visait à isoler des applications du projet REACT («Self-sufficient renewable energy air-conditioning system for Mediterranean countries»), financé par le sixième programme-cadre européen, en allant au-delà du chauffage et du refroidissement.

La faisabilité technique des applications proposées n'était pas au centre du projet. Il s'agissait surtout de l'évaluation quantitative des avantages économiques et écologiques potentiels par rapport aux solutions existantes. Le but de cette action de soutien spécifique (ASS) était donc de réaliser une étude de faisabilité complète en vue d'analyser les applications possibles du système REACT dans certains domaines. Les principales possibilités envisagées par le projet concernaient la production d'eau grâce à des procédés tels que la distillation solaire, la condensation atmosphérique et le traitement des déchets.

Aqua solis a découvert que la technologie utilisée par ces installations pouvait être exploitée pour créer de l'eau douce sans frais d'équipement supplémentaires. Aussi, cela peut être réalisé aux périodes où un excédent d'énergie est exploitable, sans quoi elle serait tout simplement perdue. Les partenaires du projet ont réalisé des simulations sur les technologies proposées en accordant une attention toute particulière au caractère général du système passé en revue sans toutefois viser la précision absolue.

Les résultats de l'étude ont montré que l'eau douce obtenue de l'humidité atmosphérique ou suite à une désalinisation grâce aux concentrateurs solaires pouvait être utilisée pour stocker l'énergie solaire et la transformer en produit utile. L'approche Aqua solis a montré qu'il était possible d'utiliser des petites infrastructures pour les petites communautés où l'eau douce est un produit dérivé d'une approche plus diversifiée.

Des tests doivent être menés auprès des générateurs multiples afin d'établir si les avantages économiques signalés par le projet Aqua solis sont réalisables. De nouveaux travaux sont également nécessaires afin de comprendre les implications techniques et économiques de la production d'eau douce à partir de concentrateurs solaires. Par ailleurs, Aqua solis a montré qu'une évaluation rigoureuse pouvait être menée quant à la sécurité de l'eau distillée en vue de sa consommation par l'homme.

Globalement, les résultats du projet ont montré que la diffusion des installations capables de produire de l'eau en complément à la climatisation peut s'avérer un véritable plus pour les énergies renouvelables. Cela pourrait favoriser la diffusion de l'énergie solaire dans les pays méditerranéens.

Informations connexes