Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

KEINS — Résultat en bref

Project ID: 506022
Financé au titre de: FP6-CITIZENS
Pays: Italie

La connaissance au service des entreprises

Une analyse détaillée de l'entrepreneuriat et l'innovation basés sur la connaissance et autres genres de réseaux sociaux ou professionnels peut faciliter l'élaboration de politiques en faveur du développement des entreprises.
La connaissance au service des entreprises
En Europe, la croissance de l'économie de la connaissance ajoute un avantage compétitif important aux entreprises par rapport à celles d'autres régions du monde. L'un des moteurs soutenant ce phénomène est l'entrepreneuriat basé sur la connaissance.

Le projet KEINS («Knowledge-based entrepreneurship: innovation, networks ans systems») financé par l'UE s'est penché sur les concepts de l'entrepreneuriat dans le milieu des entreprises, des startups et des universités. L'équipe du projet a repensé ces concepts, étudié leurs rapports à l'innovation et présenté des recommandations de politique après avoir examiné le rôle des réseaux d'échange d'informations, des inventeurs académiques et des liens sociaux.

Le projet KEINS a analysé la pertinence, les caractéristiques, les paramètres académiques et déploiements en Europe de ces concepts basés sur la connaissance en mettant notamment l'accent sur la biotechnologie, l'électronique et la fabrication. Il a permis d'avoir une vue d'ensemble du contexte dans lequel les entrepreneurs opèrent; ce qui pourrait s'avérer très utile pour les décideurs.

Plusieurs méthodologies ont été employées dans le cadre du projet, dont des analyses documentaires, des études de cas sur des secteurs spécifiques, des analyses comparatives et quantitatives. Cette approche a facilité la définition du rôle de la science, de la technologie, de l'innovation et des institutions dans le soutien apporté à l'entrepreneuriat. Le projet KEINS a également été le premier à exploiter les bases de données brevets extraites des informations sur les inventeurs et les demandes de brevet déposées, en apportant un éclairage nouveau sur l'entrepreneuriat universitaire et les réseaux de recherche.

En fait, l'équipe du projet KEINS a examiné le concept d'entrepreneuriat au travers de la connaissance, des activités d'apprentissage, des réseaux professionnels et des institutions. Elle a défini l'entrepreneuriat au travers de la création de nouvelles entreprises, des nouvelles technologies au service des petites entreprises et de la mise en commun des ressources des scientifiques académiques.

Grâce aux précieux résultats issus de cette étude approfondie, le projet KEINS a contribué à une législation en faveur de l'innovation et de la compétitivité. Il a permis d'étudier les effets des réseaux de recherche et technologie sur les concepts d'entrepreneuriat et d'analyser leur impact d'une façon totalement innovante. Le projet a également mis en lumière les effets des systèmes nationaux et régionaux d'innovation sur le concept de l'entrepreneuriat.

Ces études, résultats et recommandations peuvent influer positivement sur la zone de recherche européenne (ERA) et rapprocher l'Europe de son objectif d'une économie forte basée sur la connaissance. Ils contribueront également à stimuler l'innovation dans les nouvelles entreprises, qui génèrera elle-même d'innombrables avantages pour l'économie et l'industrie.

Informations connexes