Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

PROFIT — Résultat en bref

Project ID: 506245
Financé au titre de: FP6-CITIZENS
Pays: Pologne

Éliminer les obstacles aux opportunités

Les opportunités et l'égalité des chances dans la société présentent de nombreux obstacles. Des études menées en Europe ont révélé la nature des facteurs qui aggravent la mobilité sociale et interfèrent avec la possibilité de saisir ces chances.
Éliminer les obstacles aux opportunités
La transmission intergénérationnelle des inégalités pose des problèmes pour la société lors de la mise en œuvre d'objectifs pour le développement durable et pour une meilleure qualité de vie. Le projet Profit financé par l'UE visait à traiter des questions soulevées par les options de développement d'une société basée sur les connaissances, particulièrement dans le domaine de l'héritage intergénérationnel des inégalités (II of Is en anglais).

Les influences provenant de la famille d'origine, de la communauté et de la société ont toutes un impact sur la mobilité sociale d'un individu. Le statut social et les efforts de la famille sont les principaux facteurs dans les opportunités pour la jeune génération à l'aide des ressources économiques, culturelles et sociales. Cependant, la société et la communauté modifient la transmission. Dans ce contexte, les politiques dans les domaines de l'éducation, de l'emploi et du système social influencent l'étendue des opportunités et le mode de transmission.

Le projet Profit a tenté d'identifier les politiques et pratiques, notamment au niveau local, qui contribueront à faciliter les mécanismes de mobilité sociale. Les chercheurs ont sélectionné une ville de taille moyenne dans chaque pays et ont mené des travaux de terrain portant sur la vie des jeunes adultes âgés de 25 à 29 ans.

Les chercheurs du projet ont développé des études pour dresser un tableau plus complet de la mobilité sociale et ses contraintes. Des entretiens ont été organisés auprès de personnalités politiques, aux niveaux local et gouvernemental, de travailleurs sociaux, d'enseignants et de prêtres, intégrant ainsi le cadre complet de l'influence sur l'héritage des opportunités et la mobilité sociale. Une attention spéciale a été accordée aux politiques éducationnelles, du marché du travail et du système social. Les différences homme/femme ont été intégrées à tous les niveaux.

Une évaluation de la documentation disponible sur la répétition des inégalités a révélé que très peu de recherches étaient consacrées à ce thème dans le passé. On manque donc de connaissances sur la façon dont les décideurs politiques et les directeurs de services sociaux perçoivent la transmission des opportunités, et comment faciliter le processus et éliminer les obstacles.

Il est intéressant de constater que les chercheurs de Profit ont eu recours à l'approche «difficile» où l'on observe des frontières claires sur la façon de développer leur stratégie de recherche. En parallèle, un cadre «souple» est développé par les acteurs. Cette approche a servi à formuler des questions détaillées sur les plateformes locales pouvant être utilisées pour lutter contre l'héritage intergénérationnel des inégalités et comment exporter les bonnes pratiques à d'autres communautés.

Profit a reconnu qu'il fallait absolument développer une collaboration locale, régionale et nationale pour assurer la cohésion socio-économique continue de l'Europe. L'influence des politiques de l'UE ne peut être sous-estimée si l'on tient compte de la politique globale de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale. Un exemple intéressant est le soutien accordé à l'intégration des enfants au système éducatif, un élément important de l'agenda social.

Informations connexes

Mots-clés

Transmission intergénérationnelle des inégalités, mobilité sociale, différence homme/femme, cohésion socio-économique