Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MILD-TB — Résultat en bref

Project ID: 37326
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Italie

Immunogénicité du bacille dormant de la tuberculose

Des experts européens se sont réunis pour essayer de comprendre comment le bacille Mycobacterium tuberculosis lorsqu'il est en dormance, réussit à échapper au système immunitaire de son hôte. Les résultats de ce projet serviront probablement de base pour de futures actions thérapeutiques ou prophylactiques.
Immunogénicité du bacille dormant de la tuberculose
Mycobacterium tuberculosis (Mtb) - l'agent pathogène responsable de la tuberculose - possède la faculté unique de s'adapter pour survivre aux différents environnements de l'organisme hôte. Pour éviter son élimination par le système immunitaire, le pathogène passe à un état dormant qu'il peut conserver pendant des années sans provoquer de manifestations notables de la maladie. Ce changement d'état s'accompagne d'un changement dans l'expression des antigènes requis pour activer les lymphocytes T lors de la phase initiale de l'infection.

C'est pour élucider ce mécanisme de dormance que l'UE a financé le projet MILD-TB («Immunogenicity of Mycobacterium tuberculosis lipids in the non replicating status of latency»). Les chercheurs du projet ont analysé les variations du métabolisme et de la composition des lipides du bacille car la réponse immunitaire dirigée contre les antigènes lipidiques de la mycobactérie constitue un mécanisme important de défense de l'organisme hôte.

En utilisant une culture in vitro mimant la dormance du bacille, les partenaires du projet ont pu étudier l'immunogénicité des lipides isolés à partir de ces bactéries non répliquantes in vivo. Les lipides d'isolats cliniques provenant de zones endémiques ont également été analysés par les chercheurs et comparés aux premiers.

Afin de comprendre l'activation in vivo des lymphocytes T par des lipides de bacilles dormants, les partenaires du projet ont utilisé ceux-ci pour immuniser une souris transgénique CD1b, capable d'éliciter une réponse de lymphocytes T, spécifique des antigènes lipidiques mycobactériens. Les chercheurs ont également analysé le mécanisme précis responsable de l'élimination des bacilles dormants par les lymphocytes T.

Le projet MILD-TB a permis de mieux comprendre l'évasion immunitaire de Mtb lorsqu'il est en dormance. L'identification de lipides caractéristiques de cet état de dormance permettra également le développement de nouveaux protocoles thérapeutiques et prophylactiques contre la tuberculose.

Informations connexes