Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Utiliser un système de râpe pour limiter les fractures chirurgicales

L'implantation d'une prothèse de la hanche (chirurgie de remplacement de la hanche) est devenue une pratique très courante. Des chercheurs financés par l'UE ont fait d'importants progrès dans la réduction des risques de fractures opératoires et de complications postopératoires, ce qui devrait améliorer la qualité de vie des patients et réduire les dépenses de santé.
Utiliser un système de râpe pour limiter les fractures chirurgicales
Le remplacement chirurgical de la hanche consiste à échanger la partie supérieure du fémur par une prothèse (une pièce artificielle en métal ou en céramique) ancrée dans le corps creux de l'os, afin de former une nouvelle articulation avec le bassin.

Actuellement, la procédure exige d'ouvrir le fémur à coups de maillet chirurgical, ce qui entraîne des fractures fémorales opératoires dans environ 17% des cas, ainsi que de nombreuses complications chirurgicales et post-chirurgicales.

Les chercheurs européens du projet Rasped («Reverberating abrasive single use piezo electric driven device») financé par l'UE ont cherché à mettre au point un nouvel appareil (une sorte de râpe) permettant de couper et retirer le tissu osseux en réduisant les contraintes exercées sur le fémur pendant l'opération et donc en évitant de le fracturer.

L'équipe a étudié les mouvements et angles de découpe optimaux ainsi que trois types de géométries de dents, conduisant à 10 modèles de râpes. Des tests complémentaires réalisés sur 3 des 10 modèles ont permis d'optimiser l'élément moteur.

Ensuite, deux configurations de l'appareil piézo-électrique manuel ont été conçues, fabriquées et testées. D'autres expériences devraient permettre d'augmenter la force produite par l'outil et de générer une pression de coupe suffisante.

La commercialisation des résultats du projet Rasped devrait réduire considérablement les fractures peropératoires ainsi que les complications postopératoires, pour les très nombreux patients qui subissent un remplacement de la hanche. Les avantages de l'outil sont évidents, en termes de qualité de vie des personnes opérées ainsi que d'économies pour le système de santé européen. En outre, les diverses technologies mises au point pourraient trouver d'autres utilisations en chirurgie et dans les secteurs dentaire et minier.

Les travaux du projet Rasped ont apporté une importante contribution aux technologies de râpe utilisées pour la découpe et l'enlèvement de matière à faible impact, ce qui pourrait avoir des retombées importantes dans de nombreux secteurs et sur l'économie européenne.

Informations connexes