Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

STROKEMAP — Résultat en bref

Project ID: 37186
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Belgique

Des cellules souches pour réparer les dommages résultant des accidents vasculaires

Les thérapies utilisant les cellules souches ont le potentiel de révolutionner la lutte contre les maladies. Un récent projet financé par l'UE a appliqué cette méthode pour soigner des patients et réparer les tissus cérébraux endommagés.
Des cellules souches pour réparer les dommages résultant des accidents vasculaires
Les accidents cardiovasculaires résultant de l'occlusion d'une artère dans le cerveau sont la deuxième cause de décès dans le monde. Pour ceux qui survivent, les dommages occasionnés au cerveau par le manque d'oxygène se traduisent par des handicaps sévères, surtout chez les personnes âgées.

Le projet Strokemap («Multipotent adult progenitor cells to treat stroke») visait à concevoir de nouvelles approches pluridisciplinaires pour restaurer la circulation du sang dans les parties du cerveau qui ont été privées d'oxygène. Il faudrait pour cela réparer les neurones et le tissu vasculaire mort suite à l'ischème cérébral (manque d'oxygène).

Les chercheurs du projet visaient à utiliser des cellules progénitrices adultes pluripotentes (CPAP) découvertes en 2002. Ces cellules représentent une population originale de cellules souches de la moelle, qui peut générer les tissus nécessaires à la réparation vasculaire. De plus, on a montré chez les rongeurs que les CPAP peuvent déclencher la régénération de cellules neuroprogénitrices susceptibles de se développer en neurones et d'autres cellules du système nerveux.

Pour atteindre son objectif ambitieux, Strokemap a conçu un programme de travail incluant la transplantation de cellules souches dans le cerveau ischémique, ainsi que l'imagerie non invasive des greffes de cellules souches et de leurs effets sur le cerveau endommagé.

Strokemap a approfondi la compréhension des cellules progénitrices adultes pluripotentes humaines et de leurs effets sur le système immunitaire. En s'appuyant sur des modèles de l'ischémie limbique et de l'occlusion des artères cérébrales moyennes, les chercheurs ont étudié et démontré la réparation des tissus et de la vascularisation supérieure. L'équipe a également mis au point MultiStem®, un type de cellules souches de qualité clinique et destiné à la greffe et aux accidents cardiovasculaires.

Les travaux de Strokemap ont posé les bases d'études cliniques impliquant les CPAP dans la thérapie des accidents cardiovasculaires. Les recherches sur les cellules souches sont applicables à la médecine régénérative en général et à de nombreux domaines de la biomédecine.

Informations connexes