Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

L'automatisation des avions arrive à maturité

Des acteurs majeurs du secteur de l'aviation se sont réunis pour débattre de l'amélioration de l'automatisation des avions et du renforcement de la sécurité prévu.
L'automatisation des avions arrive à maturité
L'efficacité du transport aérien en Europe peut être considérablement accrue grâce aux efforts menés pour automatiser le secteur et en améliorer les liaisons. Le projet AAA («Aircraft and ATM automation symposium») financé par l'UE visait à réaliser cet objectif et à améliorer la gestion du trafic aérien (GTA).

Pour y parvenir, le symposium du projet a rassemblé des acteurs majeurs de plusieurs secteurs liés aux opérations aéronautiques, notamment des représentants de compagnies aériennes, des pilotes, des organismes de contrôle aérien, des constructeurs d'avions et des concepteurs de systèmes. L'initiative impliquait également des psychologues, des autorités de l'aviation, la Commission européenne et l'Association internationale du transport aérien (IATA). L'événement a attiré un nombre important d'intervenants prestigieux issus des différents milieux concernés.

Le symposium a permis à l'équipe du projet AAA de collecter des informations sur les initiatives d'automatisation en cours et d'encourager l'échange d'informations sur les projets d'automatisation en vue de leur réalisation. Elle a publié les recommandations qui en sont ressorties et les résultats dans un fascicule qui a été envoyé à tous les acteurs principaux.

Le but ultime était de relever le niveau de sécurité actuel, qui est en moyenne d'un accident mortel toutes les quatre semaines. Ce chiffre devrait augmenter car le trafic aérien va doubler au cours des prochaines années. Le symposium a débattu de l'évolution dans l'automatisation des avions et du contrôle aérien en vue de renforcer la sécurité et a également considéré la performance des engins volants pilotés à distance, en particulier pour le transport de fret.

En faisant de la sécurité une priorité, ces solutions «prêtes à l'emploi» pourraient changer la façon de piloter les avions et sauver des vies humaines. Le projet AAA a amorcé le processus, ouvrant ainsi la voie vers l'exploitation des précieux résultats qui en ont découlé.

Informations connexes