Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

VIM — Résultat en bref

Project ID: 505718
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Finlande

La réalité virtuelle améliore la fabrication des plastiques

Des chercheurs financés par l''UE ont conçu un outil de simulation précieux pour l''industrie des élastomères et des plastiques qui devrait révolutionner les procédés de fabrication.
La réalité virtuelle améliore la fabrication des plastiques
Les matériaux qui deviennent souples une fois chauffés et durs une fois refroidis sont appelés des thermoplastiques, «thermo» indiquant le rôle de la chaleur et «plastique» la possibilité de changer de forme. Certains plastiques et élastomères font partie de ces matériaux thermoplastiques maintenant très répandus, les plastiques ayant en général des formes plus rigides et les élastomères se caractérisant par un aspect caoutchouteux (de nature plus élastique).

On trouve les plastiques pratiquement partout, dans les bouteilles pour boissons et les flacons de détergents jusqu''aux moniteurs informatiques et pièces auto. Le marché des élastomères thermoplastiques gagne également du terrain, leur utilisation s''étendant au secteur médical, à l''électronique et à l''industrie automobile, pour n''en citer que quelques-uns.

Les produits en plastique et en élastomère sont en général fabriqués au moyen d''un moulage par injection, un procédé par lequel le matériau liquide est injecté dans un moule, refroidi, puis retiré pour créer le produit fini. Tout comme une pâte à gâteau versée dans un moule puis retirée sous forme solide après passage au four, les thermoplastiques conservent la forme du moule utilisé pour les créer.

Cependant, fabriquer des composants thermoplastiques n''est pas aussi facile que cuire un gâteau étant donné, entre autres, la diversité des matériaux qui peuvent être utilisés, les paramètres de traitement requis et les caractéristiques du moule.

Des chercheurs européens soutenus par le financement du projet VIM («Virtual injection moulding for improving production efficiency, quality and time-to-market speed») se sont employés à simplifier le procédé en créant un outil de simulation spécifiquement destiné aux petites et moyennes entreprises (PME) européennes.

L''outil VIM intégrait des modèles de résistance du flux (viscosité), important durant la phase chauffe de l''injection, et de solidification liée à la phase de refroidissement. Les modèles ont considérablement amélioré la compréhension et la prédiction du flux, du rétrécissement et de la déformation des polymères.

Les chercheurs ont également étudié le comportement de nombreux matériaux polymériques par le biais de l''outil VIM, ainsi que l''optimisation de diverses caractéristiques de moulage.

L''adoption généralisée de l''outil VIM par des PME européennes utilisant le moulage par injection pour les plastiques et les élastomères pourrait grandement améliorer leur compétitivité en transformant cette industrie plutôt conventionnelle en une industrie de la connaissance. L''outil offre un énorme potentiel pour augmenter l''efficacité des processus, la qualité des produits et le temps de mise sur le marché, apportant ainsi des économies substantielles aux PME européennes.

Informations connexes