Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

OPCOM — Résultat en bref

Project ID: 516993
Financé au titre de: FP6-NMP

De nouveaux tests non destructifs pour les structures au large

Des chercheurs financés par l''UE ont conçu une nouvelle technologie de tests non destructifs pour les structures offshore comme les plateformes pétrolières et les éoliennes.
De nouveaux tests non destructifs pour les structures au large
L''inspection de l''intégrité ce ces structures nécessite de piloter à distance des engins extrêmement onéreux et soumis aux conditions maritimes difficiles. D''autre part, les techniques actuelles ne permettent d''inspecter que des zones de dimension réduite (de l''ordre de quelques centimètres carrés) et ne conviennent pas aux parties plus profondes soumises à des courants maritimes particulièrement dommageables.

Vu que de nombreuses plates-formes pétrolières et gazières offshore s''approchent de leur fin de vie et que les éoliennes sont installées par milliers, la probabilité de catastrophes majeures entraînant des pertes en vies humaines et des dégâts sur l''environnement augmente à une vitesse alarmante.

Les structures de ce type nécessitent une surveillance continue au meilleur coût, ce qui était le but des chercheurs européens du projet OPCOM («Development of ultrasonic guided wave inspection technology for the condition monitoring of offshore structures»).

Parmi les méthodes actuelles de tests non destructifs, les ultrasons guidés sont l''une des plus récentes. Elle sert à inspecter de nombreux ouvrages comme les conduites des sites pétrochimiques, les ponts suspendus et les composants structurels placés à faible profondeur dans le sol.

En utilisant les ultrasons guidés, les chercheurs d''OPCOM ont mis au point des capteurs et des systèmes destinés aux structures marines permanentes, afin de détecter les fissures de fatigue, la corrosion et les défauts des composants tubulaires.

Les chercheurs ont conçu deux types d''appareils, l''un pour les structures sous-marines ou dans la zone battue par les vagues pour les installations pétrolières et gazières, l''autre pour les grands pieux tubulaires servant de fondations aux éoliennes offshore. Le premier type a été testé sur la plateforme de production Statoil Hydro Sleipner B dans le secteur norvégien de la mer du Nord.

Les avantages potentiels des résultats du projet OPCOM sont considérables au niveau de l''économie, de la société et de l''environnement. On peut s''attendre à une réduction des coûts grâce à une moindre utilisation des plongeurs et des coûteux engins pilotés à distance, à une réduction de la durée des inspections et de l''interruption de la production, ainsi qu''à une réduction des pertes de produits et des opérations de nettoyage suivant une défaillance structurelle.

Ce système automatisé de tests non destructifs réduit les risques et le stress des employés. À terme, la mise en œuvre des systèmes OPCOM pourrait réduire les accidents survenant sur les plates-formes pétrolières, qui nuisent à l''environnement et aux ressources marines, et encourager les investissements dans l''énergie éolienne.

Informations connexes