Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

BNC TUBES — Résultat en bref

Project ID: 33350
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Finlande

De nouveaux nanotubes composés de plus d'un type d'atome

Des chercheurs financés par l'UE ont effectué une synthèse et une caractérisation de nouveaux nanotubes basées sur des combinaisons de carbone, bore et nitrogène et dont les applications pourraient couvrir les prochains dispositifs médicaux, aéronautiques et électroniques, pour n'en citer que quelques-uns.
De nouveaux nanotubes composés de plus d'un type d'atome
Au cours des dernières décennies des recherches poussées ont été menées sur les nanotubes de carbone (NT), les structures de type aiguille longue et étroite présentant le rapport force/poids le plus élevé de toute substance connue ainsi que des propriétés électriques intéressantes. La liste presque illimitée des applications actuelles et potentielles comprend celles concernant la médecine, l'aérospatiale et l'électronique.

.Les procédés de production onéreux et les limites de longueur (très inférieures à ce qui est théoriquement possible) font partie des obstacles à l'intégration pratique étendue des NT.

.Des chercheurs européens se sont employés à mettre au point de nouvelles méthodes de synthèse destinées à la production de NT tridimensionnels (3D) constitués de combinaisons de carbone (C), bore (B) et nitrogène (N) (hétéroatomiques) par le biais du financement du projet BNC TUBES («Novel, heteroatomic boron, nitrogen and carbon nanotubes»).

.Ils ont notamment cherché à mettre au point des techniques de synthèse et de caractérisation permettant des descriptions de niveau atomique des mécanismes de formation des NT et des structures et propriétés des NT en vue de concevoir des tapis de nanotubes de carbone très minces, flexibles, conducteurs et transparents.

.Les chercheurs se sont inspirés des méthodes de dépôt chimique en phase vapeur (CVD) et d'évaporation par impulsions laser pour produire des NT de carbone ainsi que la réaction de substitution des NT de carbone pour produire des NT hétéroatomiques, y compris des NT à simple, double et multi-paroi (respectivement des SWNT, DWNT et MWNT).

En fait, l'équipe du projet BNC TUBES a réussi à produire et représenter des SWNT et MWNT de carbone dopés au B, N et BN, avec des mécanismes de formation bien définis et bien contrôlés, des structures et propriétés comprenant des concentrations de défauts et longueurs, ainsi que l'absorption optique et la conductivité électrique.

.Des analyses détaillées ont mis en lumière les avantages et les inconvénients des diverses méthodes de synthèse ainsi que des diverses combinaisons de dopage.

Les résultats du projet BNC TUBES ont des implications importantes pour un marché en plein essor, sur le point de développer de nouveaux dispositifs électroniques basés sur la technologie des nanotubes de carbone. L'exploitation des résultats du projet pourrait avoir un impact positif sur la position concurrentielle de l'UE dans un marché mondial à l'énorme potentiel.

Informations connexes