Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MOMO — Résultat en bref

Project ID: 505471
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Italie

Des matériaux nanostructurés à base de polymères, à partir des déchets

Des chercheurs financés par l'UE ont mis au point des mélanges de polymères et des techniques de traitement facilitant le recyclage des déchets de processus industriels. Les avancées dans ce domaine pourraient réduire les coûts et le gaspillage tout en protégeant l'environnement.
Des matériaux nanostructurés à base de polymères, à partir des déchets
Les déchets de production ou de consommation, inutiles pour diverses raisons, comprennent une grande variété de matériaux recyclables et réutilisables.

Des chercheurs européens, dans le cadre du financement MOMO («Innovative molecular modelling approach to upgrade polymeric materials from post industrial rejects»), ont mis au point des mélanges de polymères à plusieurs composants à partir des déchets postindustriels, prolongeant leur cycle de vie et réduisant leur impact sur l'environnement. La récupération de ces déchets est importante dans le cadre du recyclage, mais aussi pour réduire les coûts et le gaspillage.

Les propriétés des nanocomposites varient largement en fonction de la matrice, de la charge et des proportions utilisées. Les mélanges de polymères intéressants sont les polycarbonates, le polymétacrylate de méthyle (PMMA) et l'acrylonitrile-butadiène-styrène (ABS).

Les chercheurs se sont attachés à intégrer des nanoparticules aux matrices de polymères afin de fabriquer des matériaux originaux, stables et résistants à la température, transparents et solides. Il s'est avéré que des charges de nanoargiles et de nanopoudres pouvaient améliorer les propriétés mécaniques et le moulage.

Les chercheurs de MOMO ont mis au point des protocoles de modélisation pour des polymères purs ou en mélange, des nanocomposites de polymères et des nanoargiles.

Les outils de simulation ont permis d'évaluer la dispersion des nanoargiles dans les polymères et les mélanges de polymères, et d'étudier l'utilisation de techniques de production comme le moulage par injection, le tissage de fibres et l'extrusion, pour optimiser la fabrication de nanocomposites innovants.

Le consortium de MOMO a réalisé quatre démonstrateurs pour évaluer les résultats du projet et faciliter leur commercialisation. Ces résultats sont particulièrement importants pour les secteurs de l'éclairage, de l'automobile, de la construction et du textile. L'exploitation commerciale apporterait donc un avantage concurrentiel à de nombreux secteurs de l'économie européenne, et renforcerait la durabilité au service de l'environnement.

Informations connexes