Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

PROUST — Résultat en bref

Project ID: 37654
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Italie

La dimension temporelle des processus biologiques

Le rôle critique de la dimension temporelle au niveau de l'expression et de la régulation des gènes commence tout juste à émerger. Les recherches d'un consortium européen ont justement mis l'accent sur la dépendance temporelle des processus biologiques et sur le rôle que joue la dimension temporelle dans les maladies.
La dimension temporelle des processus biologiques
La compréhension et le contrôle des fonctions et des processus biologiques au niveau moléculaire, cellulaire et même systémique sont essentiels quand on veut faire la différence entre santé et maladie. L'interaction entre les gènes et les protéines, connue sous le nom de génomique fonctionnelle, varie en fonction du temps et constitue un facteur déterminant lorsqu'il s'agir de choisir une thérapie appropriée.

L'objectif principal du projet Proust («The temporal dimension in functional genomics») était de sensibiliser la communauté scientifique à l'importance du paramètre temps dans les processus biologiques, la découverte et le développement de nouveaux médicaments et bien sûr la médecine personnalisée. Les chercheurs du projet se sont focalisés sur les produits de certains gènes et voies de signalisation en génomique fonctionnelle en fonction du temps. Leur but était de standardiser les différents outils de génomique utilisés en Europe pour analyser la dimension du temps.

Les membres du projet ont organisé conférences et ateliers de travail en direction des étudiants de différentes disciplines afin d'encourager et de diffuser leurs connaissances sur la dimension temporelle des processus biologiques. En rassemblant des scientifiques issus de différents domaines de recherche, le projet a réussi à coordonner les connaissances sur le «timing» de la génomique fonctionnelle et à identifier des cibles thérapeutiques dont les sensibilités de dépendance temporelle sont optimales.

Grâce aux travaux de Proust, il est devenu évident que la dimension temporelle constitue le dénominateur commun de nombreux systèmes étudiés par différentes disciplines. Les membres du projet ont réussi à transmettre l'importance des recherches sur la dépendance temporelle des associations dynamiques de réseaux génétiques, de gènes et de protéines. Bien que la dimension temporelle ajoute encore un niveau à la complexité des systèmes biologiques, la prise en compte de ce paramètre permettra d'élucider les mécanismes à l'origine de nombreuses maladies.

Informations connexes