Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SUPER3C — Résultat en bref

Project ID: 502615
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: France

Câbles supraconducteurs pour réseaux électriques

Les réseaux électriques du monde entier atteignent leurs limites alors que la demande d'électricité explose. Des chercheurs financés par l'UE ont développé et testé l'un des premiers câbles supraconducteurs pour traiter le problème.
Câbles supraconducteurs pour réseaux électriques
Les câbles supraconducteurs haute température (HTs, de l'anglais High temperature superconducting) ont été utilisés ces dernières années comme solution aux pénuries en terme de capacités de transmission. Les supraconducteurs sont des matériaux qui perdent leur résistance au flux d'électrons lorsqu'ils sont refroidis à des températures proches du zéro absolu – dès lors, ils conduisent l'électricité presque idéalement.

Outre leurs capacités électriques, les câbles HTS sont également particulièrement intéressants pour plusieurs autres raisons. Ils sont compacts et nécessitent donc moins d'espace souterrain où de nombreuses conduites et autres structures sont déjà présentes. Ils sont également plus respectueux de l'environnement, conservent l'énergie et les ressources et fournissent de la puissance sans générer de champs magnétiques externes.

Plusieurs prototypes ont été produits dans le monde sur la base de câbles multi-filamentaires. Toutefois, la technologie doit être remplacée prochainement par des rubans conducteurs enduits HTS plus économiques.

Les chercheurs européens ont lancé le projet Super3c («Super coated conductor cable») pour développer, fabriquer et tester un système de prototype de 30 mètres qui devrait être le premier au monde reposant sur la technologie de câbles HTS à faibles pertes avec des rubans CC.

Une modélisation approfondie a donné la conception du câble HTS et les terminaisons ont été validées dans le cadre du test des prototypes. Dans le même temps, les scientifiques ont développé un ruban CC hybride de cuivre HTS fabriqué à l'aide de deux processus bien installés, un dépôt assisté par un faisceau d'ions et un dépôt laser à impulsions haut débit. Pour atteindre la supraconductivité, une enveloppe cryogénique composée d'un système de refroidissement à azote liquide a été intégrée.

Le consortium a fourni un câble d'alimentation HTS de 30 mètres, l'un des premiers au monde, avec des terminaisons et un système de refroidissement testé avec succès et affiché pour répondre aux objectifs d'alimentation.

L'innovation a permis une évaluation soigneuse de l'intégration de tels câbles dans le réseau électrique existant ainsi qu'une comparaison économique avec les autres technologies disponibles.

Le projet Super3c a positionné l'Europe comme leader dans la technologie CC des supraconducteurs. Cela doit être une solution économique et respectueuse de l'environnement pour la mise à jour du réseau électrique mondial.

Informations connexes