Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Améliorer le contrôle qualité dans l'aéronautique

Pour les processus d'assemblage et d'inspection, le secteur de la fabrication a besoin de mesures précises. Des chercheurs financés par l'UE ont mis au point une nouvelle technologie de capteurs optiques ainsi que des algorithmes de traitement d'image, en vue de rendre la fabrication plis rapide, plus précise et moins coûteuse.
Améliorer le contrôle qualité dans l'aéronautique
En aéronautique, la métrologie est confrontée à des difficultés indéniables liées à la fabrication de pièces de grande taille et très réflectives, avec une exactitude et une précision extrêmes.

Les méthodes classiques utilisent des cadres de très grandes dimensions pouvant accueillir à la fois les pièces et les instruments de mesure manuelle. L'inspection demande par conséquent beaucoup de travail et de temps, deux facteurs qui ont un impact important sur les coûts de fabrication.

Des chercheurs européens ont lancé le projet Ipromes («Using image processing as a metrological solution») afin de mettre au point des techniques de traitement optique des images pour le positionnement lors de l'assemblage et pour les mesures du produit fini.

Le consortium a créé un capteur optique utilisant de solides algorithmes de traitement adaptés aux composants aéronautiques. Ces structures ont des surfaces très réfléchissantes, des arêtes courbes et vives, et des trous de tailles variées.

Le capteur Ipromes s'est avéré plus exact grâce à un algorithme de lumière structurée, capable de gérer divers éclairages ambiants. En outre, le capteur et le logiciel de traitement sont assez souples et faciles d'emploi. Le système est ainsi capable de mesurer de façon répétée toute forme arbitraire, sans restriction, en utilisant un cadre de référence défini par l'utilisateur et basé sur des données mesurées.

Le système d'Ipromes devrait accélérer l'inspection et améliorer l'exactitude des mesures, favorisant les économies et la qualité en aéronautique. D'autres améliorations au niveau de l'exactitude, et la mise en œuvre d'un contrôle sans fil par ordinateur, devraient élargir les utilisations à bien d'autres secteurs de la fabrication.

Informations connexes