Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CONCORDE — Résultat en bref

Project ID: 505834
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Espagne

Des catalyseurs qui nettoient

Un grand nombre d'oxydes catalytiques basés sur la recherche nanotechnologique pourrait aider à produire des pétrochimiques plus propres, à soutenir des initiatives environnementales et renforcer l'EER (Espace européen de la recherche) d'une nouvelle façon.
Des catalyseurs qui nettoient
Avec une économie qui vacille, la course à l'amélioration de l'efficacité énergétique et de la production de carburants a commencé, et les considérations environnementales sont en tête de liste. Une initiative importante en la matière implique des recherches sur les catalyseurs en métal-oxyde qui sont essentielles pour réduire les émissions et produire de l'hydrogène propre.

Le projet Concorde («Coordination of nanostructured catalytic oxides research and development in Europe») financé par l'UE a renforcé la recherche et le développement dans le domaine par une mise en réseau forte et des échanges de haut niveau.

Concorde visait à considérablement minimiser la duplication de la recherche dans ce domaine et à renforcer la synergie des parties prenantes, en créant des relations institutionnelles par le biais d'échanges personnels, de rencontres scientifiques et de formation mutuelle. En effet, le projet a aidé le consortium à coopérer sur plusieurs niveaux et à innover dans la recherche sur les oxydes métalliques, encourageant ainsi le transfert direct des connaissances des laboratoires aux applications pratiques.

L'équipe du projet a évalué le progrès dans le domaine et a souligné les exigences futures en ce qui concerne les catalyseurs en métal oxyde. Il a présenté les besoins de la société et de l'industrie afin de fournir aux décideurs politiques des connaissances et des recommandations leur permettant de poursuivre ces objectifs.

L'initiative Concorde a aidé à produire davantage de connaissances sur les méthodologies de préparation, dont l'identification et le développement de nouveaux catalyseurs métal-oxyde. Il a également étudié la chimie des oxydes métalliques pour améliorer les réactions catalytiques et révéler les nouvelles applications pour leur utilisation.

Par le biais d'un grand nombre d'ateliers scientifiques et de conférences, dont plus de 70 sessions de formation, des rencontres et des activités de mise en réseau, Concorde a diffusé les dernières informations sur les développements du métal-oxyde et a approfondi ses recherches considérablement. Les connaissances enrichiront certainement l'EER et assureront la promotion de l'innovation dans les secteurs pétrochimiques et de l'environnement.

Informations connexes