Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

EUEREK — Résultat en bref

Project ID: 506051
Financé au titre de: FP6-CITIZENS

L'enseignement supérieur sur la bonne voie

Les établissements universitaires en UE ont une bonne réputation, mais leur expansion entrepreneuriale et internationale pourrait bénéficier de meilleures politiques et directives afin de maintenir le niveau d'éducation.
L'enseignement supérieur sur la bonne voie
Des universités de toute l'UE sont révérer comme des centres de connaissances qui apportent des contributions énormes à la société basée sur la connaissance. Cependant, les universités de différents pays bénéficient de financements et d'un dynamique de planification nationale différents, aussi est-il important que toutes puissent contribuer en tant que «faiseurs de connaissances».

Le projet Euerek («European universities for entrepreneurship - their role in the Europe of knowledge») financé par l'UE a étudié les mécanismes internes de ces établissements afin de rédiger des recommandations qui pourraient stimuler la production de connaissances.

Le projet a analysé des politiques nationales dans divers pays et mené des études de cas d'établissements, notamment des processus et réglementations concernant l'enseignement supérieur. Euerek a constaté que les activités d'entrepreneuriat institutionnel se développent lorsque le revenu du gouvernement est restreint mais adéquatement distribué aux nouvelles initiatives et lorsque le revenu des initiatives est redistribué aux preneurs de risque et aux propriétaires d'idées. Il a aussi constaté que ces activités se développement lorsque les universités mènent des activités dans des domaines où un développement professionnel continue et de nouveaux résultats de recherche sont nécessaires pour l'industrie ou la société.

D'autre part, le projet a trouvé que l'activité entrepreneuriale décline lorsque le revenu du gouvernement devient plus important ou lorsqu'il est inadapté pour un investissement ou pour la prise de risque. Des réglementations financières restrictives et une culture universitaire traditionnelle semblent également être une entrave à l'activité entrepreneuriale.

Un autre résultat très important est que les activités internationales pourraient mener à un plus grand esprit d'entreprises, bien que l'on constate de nombreux inconvénients s'il n'est pas appliqué correctement. Pour illustrer, le projet a constaté cela alors que les universités du Royaume-Uni se reposent sur les étudiants étrangers et les programmes d'apprentissage à distance pour générer des revenus, les universités scandinaves sont plus altruistes dans leurs initiatives internationales d'expansion.

Aujourd'hui, le modèle britannique est reproduit en Moldavie, en Pologne, en Russie et d'autres pays, où il est bien plus difficile de maintenir un enseignement de qualité. Si une expansion internationale doit s'ensuivre, elle doit renforcer le pays d'accueil et promouvoir la collaboration par le jumelage, sur la base de modèles altruistes plutôt que le seul profit.

L'activité entrepreneuriale et l'expansion internationale faisaient partie des deux questions parmi de nombreuses autres étudiées par Euerek. Si une approche plus harmonisées et des meilleures pratiques émergent du projet, l'enseignement supérieur partout en Europe pourrait être considérablement amélioré.

Informations connexes