Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ANABONOS — Résultat en bref

Project ID: 503020
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH

Des médicaments induisant la formation de l'os pour lutter contre l'ostéoporose

Les lésions osseuses irréversibles en cas d'ostéoporose nécessitent la mise au point de médicaments pour activer la formation de l'os. Des chercheurs de l'UE ont éclairci les mécanismes impliqués dans la formation de l'os et identifié des cibles médicamenteuses majeures pour la régénération osseuse.
Des médicaments induisant la formation de l'os pour lutter contre l'ostéoporose
L'ostéoporose est un sérieux problème en Europe, et son impact s'étend avec le vieillissement de la population. Elle se caractérise par une réduction de la densité de l'os, résultant généralement d'une accélération de sa destruction naturelle. Les médicaments disponibles visent la prévention de la perte d'os mais ne réparent pas les tissus osseux endommagés. Récemment, le premier médicament contre l'ostéoporose a été approuvé, ce qui montre que la maladie peut aussi être soignée avec des «médicaments induisant la formation des os».

Le projet Anabonos («Molecular mechanisms of bone formation and anabolism») financé par l'UE visait à mieux comprendre les voies moléculaires impliquées dans la formation de l'os. Le but ultime était de détermine des cibles thérapeutiques pour la prévention et le traitement de l'ostéoporose.

Les chercheurs ont utilisé la mutagenèse et la cartographie génétique sur des souris afin d'élucider le rôle de certaines protéines dans la régulation de la formation des os. En outre, ils ont déterminé quelles étaient les voies de signalisation activées, conduisant à une intensification de la formation d'os dans le cadre de maladies d'origine génétique.

Le projet a défini d'importants effecteurs biologiques qui contrôlent en aval le développement osseux chez la souris. La sur- ou sous-expression de ces effecteurs pourrait intensifier la formation d'os. En outre, les ostéoclastes qui résorbent l'os (au contraire des ostéoblastes) semblent être stimulés en cas d'ostéoporose. Ils pourraient donc être une autre cible thérapeutique.

Le projet Anabonos a apporté des détails moléculaires sur les mécanismes impliqués dans la formation de l'os. Les protéines essentielles à ce processus sont des cibles potentielles pour des médicaments destinés à prévenir la perte d'os et à activer sa formation en cas d'ostéoporose.

Informations connexes