Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SIGNALLING & TRAFFIC — Résultat en bref

Project ID: 503228
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: France

Lier la signalisation au trafic

Un réseau européen a uni ses forces pour révéler la façon dont la signalisation et le trafic cellulaire sont associés dans des situations pathologiques et normales. Ces résultats pourraient potentiellement promouvoir la conception et le développement de stratégies d'intervention innovante pour la maladie.
Lier la signalisation au trafic
La transmission des signaux au sein des cellules eucaryotes se produit par le trafic vésiculaire transportant des molécules liées à la membrane ou d'autres molécules de signalisation. La communication entre les cellules se fait par le biais de molécules attachées aux membranes que l'on appelle les récepteurs, lesquelles sont recyclées par les processus d'exocytose et d'endocytose. Bien que les routes empruntées par le trafic membranaire soient contrôlées par les voies de signalisation des cellules, nous n'avons que très peu de connaissances sur la machinerie moléculaire sous-jacente.

Ainsi, le projet Signalling & Traffic («Signalling and membrane trafficking in transformation and differentiation») financé par l'UE visait à définir les connexions entre les voies de signalisation et le trafic membranaire. Plus spécifiquement, les groupes du projet prévoyaient d'étudier la façon dont certaines voies de transduction remodèlent les routes de trafic intracellulaire et vice-versa.

À l'aide des approches modernes de biologie cellulaire, les scientifiques ont étudié divers modèles cellulaires de différenciation des cellules telles que les neurones et les cellules cancéreuses qui se divisent et migrent. L'intérêt expérimental portait sur les protéines qui jouent un rôle important dans le trafic membranaire et la sécrétion, dont les protéines RAB et SNARE. En outre, le rôle des molécules d'adhésion cellule/cellule et cellule/substrat, des facteurs de croissance et leurs récepteurs, ont également été étudiés dans la signalisation normale et pathologique rencontrée dans le cancer et les maladies cérébrales.

Les informations générées durant le projet Signalling & Traffic ont offert d'importantes indications concernant les liens entre le trafic membranaire et la signalisation cellulaire qui mène au cancer et aux maladies cérébrales. Plus important encore, ces connaissances pourraient contribuer à la conception de futures interventions thérapeutiques.

Informations connexes