Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

IRFOS — Résultat en bref

Project ID: 506261
Financé au titre de: FP6-FOOD
Pays: France

Sécuriser les aliments pour l'avenir

Le concept de nourriture, tel que nous le connaissons, évolue rapidement avec de nouveaux ingrédients, les manipulations génétiques, les allergies et bien d'autres nouveaux problèmes. Pour surmonter ces difficultés, il faut mettre en place un nouveau calendrier.
Sécuriser les aliments pour l'avenir
Au début de ce siècle, les problèmes de sécurité des aliments ont incité l'Europe à financer des projets de recherche sur ce sujet et à orienter la recherche pour les années à venir. Le projet IRFOS («Integration of European food safety research from producers to consumers») financé par l'UE a consolidé et mis en avant les résultats de récents projets sur la sécurité chimique et biologique des aliments.

En 2004, les chercheurs du projet ont organisé en France une conférence majeure sur le thème «intégration de la sûreté et de recherche sur la nutrition le long de la chaîne d'alimentation: le nouveau défi». Cette conférence a soutenu des projets du sixième programme-cadre (6e PC) de l'UE ainsi que du 5e PC, et rédigé des directives pour soutenir des projets du 7e PC.

La première des quatre sessions de la conférence a étudié les risques microbiologiques de la chaîne d'alimentation tels que les bactéries, virus et parasites. Elle a traité des manques dans la recherche comme l'évaluation des risques, la biologie des surfaces et l'amélioration des statistiques portant sur les maladies d'origine alimentaire.

Lors de la deuxième session, le projet a abordé les risques chimiques de la chaîne d'alimentation tels que les polluants, ingrédients, additifs et nouveaux aliments. Il a également couvert les manques dans la recherche et les nouvelles difficultés, les tendances de la société comme l'évolution du régime alimentaire, les problèmes de santé et les besoins d'une population vieillissante.

La troisième session a considéré les avantages nutritionnels et la communication des risques dans la chaîne d'alimentation, soulignant les manques dans cette communication, étudiant la culture de l'alimentation et les maladies associées à la nutrition. Cette session a présenté des tendances attendues comme le développement des intolérances alimentaires, la baisse des revenus et les maladies inflammatoires.

Enfin, la conférence a étudié la détection et la traçabilité le long de la chaîne d'alimentation, depuis la ferme jusqu'à l'assiette. Elle a abordé les manques et l'évolution dans la recherche technique et scientifique, depuis les méthodes de traçabilité jusqu'à la sûreté des nanoparticules. Des problèmes nouveaux ou récurrents comme la résistance aux antibiotiques, la contamination par des mycotoxines, les bio-nanotechnologies et l'impact sur l'environnement ont également été traités lors de cette session.

Cette conférence et son document de clôture (disponible sur le site web du projet) ont bien mis en avant les difficultés à résoudre au cours des prochaines décennies. Le calendrier rédigé contribuera à s'assurer que les populations vieillissantes et les générations futures ne seront pas surprises par les problèmes d'alimentation, les technologies à venir et les risques potentiels.

Informations connexes