Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MOLECULAR IMAGING — Résultat en bref

Project ID: 503259
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Grèce

Améliorer l'imagerie du vivant

L'imagerie est un outil indispensable pour l'analyse des processus biologiques. Le projet Molecular Imaging a regroupé un consortium unique d'ingénieurs, de biologistes et de chimistes pour faire progresser les techniques d'imagerie moléculaire, dans l'optique de nouvelles utilisations.
Améliorer l'imagerie du vivant
Le marquage fluorescent de protéines ou d'acides aminés, et leur imagerie par microscopie ou tomographie, permet de visualiser le devenir et les interactions complexes des molécules. Cependant, la demande croissante d'études des processus biologiques impose de concevoir des techniques d'imagerie plus sensibles, afin d'étudier l'organisme de manière plus spécifique et exacte.

Le projet Molecular Imaging («Integrated technologies for in-vivo molecular imaging») financé par l'UE visait à concevoir des technologies plus sophistiquées d'imagerie non-invasive pour les fonctions des molécules biologiques dans les systèmes vivants. Ses membres ont ciblé la réalisation de nouveaux biocapteurs pour renforcer le contraste fonctionnel et améliorer la résolution des systèmes d'imagerie par microscopie ou tomographie.

Le projet a conçu un nouvel outil de marquage et d'imagerie in vivo, utilisant des protéines fluorescentes améliorées de diverses couleurs, des protéines fluorescentes photoactivables et phototoxiques, et des détecteurs intracellulaires basés sur les protéines fluorescentes. Ces sondes peuvent avoir diverses applications pour étudier des problèmes fondamentaux en biologie cellulaire et moléculaire, et en recherche biomédicale.

Le système conçu par Molecular Imaging a servi pour imager l'angiogenèse dans les zones hypoxiques de tumeurs, et à surveiller l'évolution du taux d'oxygène dans de telles zones. Le projet a également utilisé la méthode en immunologie pour imager l'entrée de lymphocytes T dans les organes lymphoïdes secondaires et suivre leur nombre lors du développement initial de nouveaux-nés de souris transgéniques.

Un résultat majeur du projet a été le développement d'un logiciel automatisé d'acquisition, d'analyse et de représentation des données obtenues par microscopie et tomographie de fluorescence, qui sera un outil inestimable pour les utilisateurs tels que des biologistes.

Le système conçu par Molecular Imaging apportera de nouvelles possibilités d'analyse fonctionnelle et moléculaire au niveau des cellules et chez l'animal. Si l'on y ajoute la possibilité de détecter le cancer, les résultats du projet disposent d'un solide potentiel commercial.

Informations connexes