Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

EUROPEAN MCL NETWORK — Résultat en bref

Project ID: 503351
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Allemagne

Gros plan sur le lymphome à cellules du manteau

Le pronostic du lymphome à cellules du manteau (LCM), un type de lymphome parmi les plus agressifs et les plus dangereux, est plutôt défavorable. Un large réseau européen intégrant différentes disciplines scientifiques s'est consacré aux bases moléculaires de cette maladie.
Gros plan sur le lymphome à cellules du manteau
Le lymphome à cellules du manteau est un sous-type de lymphome non-hodgkinien (LNH) très agressif dont la médiane de survie globale est d'environ trois ans. Cette maladie souffre actuellement d'un manque évident de protocoles de traitement et de systèmes de pronostics précoces, il existe donc un besoin urgent de nouvelles études concernant son étiologie.

Les caractéristiques cliniques et moléculaires de la malignité et de la progression de ce lymphome ont été étudiées à l'échelle européenne par un réseau de partenaires. Le consortium était constitué d'une équipe multidisciplinaire de cliniciens, pathologistes et chercheurs.

Dans le prolongement de cet effort, le projet European MCL Network financé par l'UE a adopté une approche globale afin d'étudier de nouvelles stratégies thérapeutiques et évaluer de nouveaux biomarqueurs pronostics.

Le réseau European MCL Network a donc intensifié ses recherches en s'appuyant sur les techniques moléculaires les plus récentes comme l'hybridation génomique comparative (HGC), la réaction en chaîne polymérase en temps réel (RT-PCR), la transcriptomique et la protéomique.

Un très grand nombre d'échantillons provenant de patients sélectionnés ont été recueillis et analysés, permettant aux chercheurs d'évaluer la Maladie Résiduelle Minimale (MRD, pour minimal residual disease).

Des études de transcriptomique et de protéomique ont permis d'obtenir des informations précieuses sur les mécanismes moléculaires du lymphome à cellules du manteau. Ces travaux ont montré la nécessité de stratégies thérapeutiques individuelles et ciblées, basées sur le profil moléculaire de chaque patient.

Le réseau European MCL Network a jeté ainsi les bases d'une détection efficace de biomarqueurs précoces et de cibles thérapeutiques potentielles.

Informations connexes