Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CIDNA — Résultat en bref

Project ID: 505669
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Allemagne

L'ADN à la base de dispositifs de biophysique et de biotechnologie

Des scientifiques financés par l'UE ont immobilisé de l'ADN (acide désoxyribonucléique) sur des supports solides. Cette méthode innovante leur a permis d'effectuer les études les plus détaillées à ce jour sur le transfert de charges dans l'ADN.
L'ADN à la base de dispositifs de biophysique et de biotechnologie
Les chercheurs européens ont lancé le projet CIDNA («Control of assembly and charge transport properties of immobilized DNA») afin d'utiliser une imagerie à très haute résolution spatiale et temporelle pour analyser le transfert de charges dans un ADN immobilisé.

Les scientifiques ont fait appel à l'imagerie par résonance magnétique nucléaire (RMN) et à la modélisation par informatique pour étudier en détail le transfert de charges. Ces travaux ont conduit à la meilleure compréhension à ce jour des mécanismes de transfert de charge dans des structures d'ADN immobilisé.

En utilisant la microscopie in situ à balayage et effet tunnel, les chercheurs de CIDNA ont décrit des modifications de la conformation de l'ADN, contrôlées par un potentiel électrochimique.

Le projet a déposé quatre brevets et diffusé ses résultats par l'intermédiaire de médias scientifiques classiques mais aussi auprès de jeunes étudiants et dans le cadre de formations d'enseignement supérieur afin de stimuler l'intérêt dans les sciences.

La compréhension détaillée de l'immobilisation des structures d'ADN sur des supports solides a permis de contrôler l'activité au niveau de l'ensemble comme de molécules isolées, et conduit à la description la plus détaillée du transfert de charges. Le secteur en développement des puces à ADN a très largement bénéficié des résultats du projet CIDNA.

Informations connexes