Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

AUTOBONE — Résultat en bref

Project ID: 505711
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Italie

Des bioréacteurs pour régénérer les os à l'aide d'autogreffes

Des chercheurs financés par l'UE ont mis au point un bioréacteur destiné à la régénération des tissus osseux directement à l'hôpital, à partir des propres cellules souches du patient. Cette méthode devrait largement améliorer la qualité de vie et réduire le coût des soins.
Des bioréacteurs pour régénérer les os à l'aide d'autogreffes
L'ingénierie des tissus osseux est un domaine relativement nouveau, né de la difficulté à restaurer les fonctions des tissus osseux par les méthodes classiques.

Jusqu'ici, l'une des méthodes les plus courantes consistait à utiliser des autogreffes, réalisées à partir des tissus du patient. Cependant, cette procédure implique deux opérations chirurgicales, avec leurs risques et leurs complications.

De son côté, la régénération à partir d'implants de matériaux artificiels, bien que très prometteuse, a rencontré de nombreux obstacles pour passer du laboratoire à la clinique. Citons ainsi les coûts élevés, le manque de reproductibilité par suite de normes inappropriées, et les difficultés techniques du transfert des tissus depuis les «fabriques de cellules» vers les hôpitaux.

Grâce au financement du projet Autobone, des chercheurs européens se sont attachés à associer le concept de «fabriques de cellules» avec celui de l'autogreffe, dans le cadre d'unités automatisées de production locale.

Les scientifiques ont mis au point des bioréacteurs conçus pour être utilisés au sein même de l'hôpital. Ces réacteurs contiennent des structures poreuses spécialement conçues à l'aide de cellules souches de la moelle osseuse du patient pour fabriquer un matériau osseux quasiment autologue. Les prototypes ont été validés sur des animaux de grande taille.

La commercialisation des réacteurs du projet Autobone pourrait avoir un impact notable sur la qualité de vie des patients et le coût des soins. En outre, l'extension du système à la régénération d'autres tissus serait extrêmement intéressante pour des milliers de patients.

Informations connexes