Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

HIPERMAX — Résultat en bref

Project ID: 505790
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Allemagne

Des échafaudages de protéines pour la biomédecine et les textiles

La nature utilise des matrices de fibres protéiques pour guider la formation de tissus et de cellules fonctionnels. Ce constat a inspiré des scientifiques européens, qui reprennent cette méthode pour concevoir des produits naturels allant d'échafaudages tissulaires jusqu'aux vêtements hydrofuges.
Des échafaudages de protéines pour la biomédecine et les textiles
Contrairement aux matériaux synthétiques, les tissus en matrices de protéines sont faits de molécules semblables à celles qu'utilise notre corps. Elles sont dont moins susceptibles d'être rejetées lors de la régénération de tissus, sont et plus respectueuses de l'environnement lorsqu'il s'agit de fabriquer des textiles. En outre, ces molécules peuvent être modifiées pour obtenir des propriétés intéressantes.

Des chercheurs du projet Hipermax («High performance industrial protein matrices through bioprocessing») financé par l'UE se sont attachés à faire progresser le domaine des matrices protéiques.

Les scientifiques ont cherché de nouvelles enzymes capables de catalyser des modifications des matrices de protéines pour les personnaliser. Ces matrices peuvent intégrer des substances antimicrobiennes ou hydrofuges, des renforts et même de nouvelles propriétés pour d'autres produits à valeur ajoutée.

Le projet a enregistré des progrès majeurs dans l'utilisation d'enzymes fongiques pour la polymérisation, ainsi que dans l'utilisation de transglutaminases pour la liaison entre protéines, ce que fait la nature lors de la réparation et du remodelage des tissus. Le projet a publié plusieurs articles décrivant ses résultats.

Le consortium d'Hipermax a réalisé d'importants progrès dans l'identification et les tests d'enzymes naturelles originales, capables de modifier des échafaudages protéiques afin de personnaliser les propriétés et les fonctionnalités. Ces résultats pourraient être utilisés en biomédecine et en régénération des tissus, ainsi que pour concevoir de nouveaux textiles hydrofuges «naturels».

Informations connexes