Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NENAMAT — Résultat en bref

Project ID: 510363
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Slovaquie

Un réseau européen pour une recherche unifiée sur les nanomatériaux

Des scientifiques financés par l'UE se sont regroupés pour former un vaste réseau collaboratif dédié à la recherche sur les nanomatériaux. Le consortium a cherché à inclure des États membres de l'UE, des pays candidats et des pays candidats potentiels en vue de développer un espace européen de la recherche (EER) unifié.
Un réseau européen pour une recherche unifiée sur les nanomatériaux
L'Union européenne a été créée par la Communauté européenne en 1993 par la ratification du Traité de Maastricht. Il s'agit d'une union économique et politique qui a des implications importantes en recherche et développement technologique (RDT) concernant la distribution des financements, la coopération internationale et l'élaboration des politiques.

L'UE compte actuellement 27 États membres, dont les États nouvellement indépendants (ENI) de l'ex-Union Soviétique. Les pays candidats sont ceux actuellement soumis à une étude d'évaluation afin de déterminer s'ils répondent aux critères requis pour devenir membre à part entière de l'UE. Les pays candidats et candidats potentiels de l'Europe du sud-est et d'autres régions remplissent les conditions requises pour bénéficier d'un financement de l'UE en matière de recherche.

Des scientifiques européens ont lancé le projet Nenamat («Network for nanostructured materials of ACC») en vue d'organiser une collaboration entre 10 pays candidats associés (PCA) dans le domaine des nanomatériaux.

Le consortium a également cherché à étendre la collaboration en dehors des PCA pour y inclure des États membres et d'autres dans le but de renforcer l'EER en nanomatériaux.

Le partage de l'infrastructure de recherche, le contrôle des intérêts communs, l'amélioration de l'enseignement et du développement des compétences dans ce domaine ainsi que la production d'une feuille de route de la recherche faisaient partie des nombreux objectifs de cette collaboration.

Les activités du projet Nenamat ont mené à la création de deux sous-groupes au sein desquels le groupe central du projet est représenté. Le premier s'est attaché principalement à la physique théorique relative aux nanotechnologies et a organisé des ateliers de travail et des universités d'été. Le second s'est penché sur le développement de nouveaux matériaux et technologies en se focalisant essentiellement sur les petites et moyennes entreprises (PME).

La poursuite du partenariat entre les pays candidats et candidats potentiels à l'adhésion à l'UE et les États membres de l'UE devrait permettre à l'Union européenne d'exploiter l'énorme capital humain présent dans un paysage très diversifié, technologiquement et culturellement.

Informations connexes