Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NEURONE — Résultat en bref

Project ID: 512039
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH

Caractérisation structurale et dynamique de l'action des médicaments

La conception efficace de médicaments impose de disposer d'informations structurales sur les interactions entre eux et les protéines. Des scientifiques européens ont optimisé la résonance magnétique nucléaire (RMN) pour soutenir la conception de médicaments efficaces.
Caractérisation structurale et dynamique de l'action des médicaments
La recherche de nouveaux médicaments s'appuie sur une succession de méthodes différentes et complémentaires. Il s'agit par exemple de la synthèse et de l'analyse haut débit, de tests biologiques, de la biologie moléculaire, de la modélisation par informatique, de la microscopie électronique, de la cristallographie par rayons X et de la spectroscopie RMN. Ces deux dernières techniques apportent des informations structurales de haute résolution sur l'interaction entre les protéines et les médicaments, ce qui est indispensable pour comprendre la fonction précise de ceux-ci.

Mais bien que la cristallographie par rayons X soit utilisée de manière routinière par quasiment tout le secteur pharmaceutique, elle souffre de notables limitations. La spectroscopie RMN est une technique complémentaire très prometteuse qui apporte rapidement des informations structurales et dynamiques sur le complexe protéine-médicament, avec une résolution de niveau atomique. Plus important encore, elle s'affranchit de bien des limitations de la cristallographie par rayons X, élargissant ainsi le nombre d'interactions protéines-médicaments que l'on peut étudier.

Le projet NDDP («NMR tools for drug design validated on phosphatases») financé par l'UE visait des approches rapides et intégrées de caractérisation s structurale des interactions protéines-médicaments, à l'aide de techniques de pointe en spectroscopie RMN.

Les chercheurs de NDDP ont tiré parti de la complémentarité de la RMN et de la cristallographie pour caractériser avec exactitude la structure et la fonction des interactions dynamiques entre le médicament et le récepteur, avec une résolution au niveau des atomes. Les informations obtenues sont très utiles pour la conception et l'optimisation de stratégies rapides de modélisation par informatique afin de mettre au point des médicamentes dotées des meilleures caractéristiques d'interaction.

Les phosphatases sont une importante catégorie de cibles médicamenteuses, d'une grande importance en médecine. Les chercheurs de NDPP ont conçu une méthode qui intègre la cristallographie par rayons X, l'analyse par RMN et la modélisation informatique afin de concevoir rapidement et efficacement des médicaments ciblant les phosphatases.

Les scientifiques de NDDP ont repoussé les limites de la conception de médicaments ciblés. Ils ont obtenu une méthode rapide et améliorée de test des médicaments, qui détermine avec exactitude la structure et les interactions, et permettra d'utiliser systématiquement la RMN afin de concevoir des médicaments efficaces.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences