Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MULTIBROK — Résultat en bref

Project ID: 510315
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Roumanie

Un travail collaboratif sur les nano-composites en Europe du sud-est

De nombreux pays d'Europe du sud-est poursuivent des programmes de recherche et de développement technologique dans le domaine des nano-composites. Un financement de l'UE a permis d'organiser des événements en réseau visant à stimuler la collaboration.
Un travail collaboratif sur les nano-composites en Europe du sud-est
Plusieurs petites et moyennes entreprises (PME), centres de recherche et organisations industrielles de Bulgarie, de Croatie, de Grèce, de Hongrie, de Moldavie, de Roumanie, de Slovénie et de Turquie étudient les polymères, les fibres synthétiques et les adhésifs.

Toutefois, le travail collaboratif reste limité, en raison principalement de l'absence d'un système de mise en réseau.

Le CCTI (Centre for Technologic and Industrial Cooperation) en Roumanie a conçu le projet Multibrok en s'appuyant sur son expérience reconnue en matière de mise en relation et d'organisation d'événements de courtage de projets.

Son but était d'organiser 3 événements de mise en partenariat de projets rassemblant 35 à 40 entreprises de Roumanie et d'autres pays. Chaque événement comportait des sessions plénières présentant le projet, des sessions parallèles durant lesquelles les entreprises se présentaient et exposaient leurs idées de projet, et des discussions bilatérales pour développer des idées de projet.

En se basant sur l'expérience passée, le CCTI a estimé que chaque événement allait déboucher sur six à huit nouvelles idées de projet. Afin d'assurer une collaboration massive, les propositions de projet devaient intégrer des partenariats industriels avec un coordinateur PME, centrés sur la recherche, et la participation d'au moins quatre pays.

Le projet Multibrok a réuni des PME d'Europe du Sud-est, des instituts de recherche et organisations industrielles travaillant sur les nano-composites liés aux polymères, fibres synthétiques et adhésifs. Les opportunités de collaboration et de mise en réseau devraient stimuler le niveau de la recherche dans les pays participants, avec des retombées commerciales potentiellement importantes.

Informations connexes