Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

«Recyclage» des antioxydants issus des déchets de fruits

Des chercheurs financés par l'UE ont développé une technologie «verte» pour extraire les précieux antioxydants des déchets de fruits et légumes. Les antioxydants sont utilisés comme additifs par l'industrie alimentaire et dans les produits cosmétiques et pharmaceutiques.
«Recyclage» des antioxydants issus des déchets de fruits
La sensibilisation à l'environnement des consommateurs, si ce n'est des producteurs eux-mêmes, a encouragé presque tous les secteurs industriels dans le monde à rechercher des méthodes de travail «plus écologiques» pour obtenir des produits plus sains.

L'objectif visé était essentiellement le recyclage des déchets. Par exemple, les producteurs de fruits et légumes traités ont utilisé le compost et la biomasse comme carburant, deux façons de réemployer leurs déchets organiques.

L'un des moyens d'obtenir un meilleur rendement de ces derniers est d'exploiter leur contenu naturellement riche en antioxydants, l'un des nombreux avantages diététiques d'une alimentation riche en fruits et légumes.

Les déchets organiques, ou biodéchets, issus du traitement des aliments pourraient fournir à l'industrie des additifs alimentaires, des produits cosmétiques et pharmaceutiques une source d'antioxydants appréciable et d'un meilleur rapport qualité/prix que les ressources traditionnelles. Parallèlement, les avantages économiques de l'enlèvement des déchets seraient améliorés pour les producteurs de fruits et légumes traités.

Afin d'obtenir des antioxydants de grande qualité, les scientifiques ont besoin de méthodes d'extraction qui donnent des résultats de grande pureté et à haut rendement sans nuire aux composés concernés. L'extraction de fluide supercritique (SFE) pourrait être une solution alternative saine et hautement efficace aux méthodes traditionnelles de séparation par solvants.

Des chercheurs européens ont lancé le projet Extranat («Highly selective and environmentally friendly fruit extraction using supercritical fluids technology») en vue de développer des techniques SFE destinées à l'extraction des antioxydants issus des déchets de fruits et légumes.

Le projet était guidé par l'intérêt industriel des partenaires en termes de production de fruits et légumes et par l'intérêt que présente les antioxydants pour les produits pharmaceutiques et les additifs alimentaires. Toutefois, la technologie a été développée en vue de l'adapter facilement à d'autres variétés de légumes et à d'autres applications.

Par exemple, des techniques SFE pourraient être utilisées dans la purification, la cristallisation et le fractionnement liés au nettoyage de précision des équipements électroniques, au nettoyage à sec ainsi qu'aux vernis et revêtements pour le bois.

L'équipe du projet Extranat a réussi à fournir une technologie de traitement pour l'extraction de grande pureté et à haut rendement des antioxydants issus des fruits et légumes en vue d'une utilisation à haute valeur ajoutée des déchets organiques dans l'industrie agroalimentaire, des produits cosmétiques et pharmaceutiques.

La commercialisation des concepts a le potentiel de profiter à divers secteurs d'activité ainsi qu'aux consommateurs soucieux de leur santé.

Informations connexes