Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

La socio-économie des forêts tropicales humides

Les populations locales des forêts tropicales de Guyane ont appris à devenir plus durable en améliorant leur agriculture et système forestier.
La socio-économie des forêts tropicales humides
La dégradation ces dernières décennies des forêts tropicales en Amérique du Sud a fait l'objet de nombreuses recherches, et la promotion de la durabilité pour ces régions importantes et diverses sur le plan biologique n'a fait qu'augmenter. Le projet Guyagrofor financé par l'UE visait à assister les communautés tribales à lutter contre la dégradation environnementale, la pauvreté et la disparition de la culture.

Le projet a cherché à exploiter le savoir-faire des indigènes de Guyane en matière de faune et flore pour trouver un équilibre pour l'écosystème, et a développé de nouvelles approches sur la base des anciennes. Ceci pourrait encourager l'agrosylviculture durable des points de vue culturel et socioéconomique, rendant plus fortes les populations indigènes.

Par le biais d'une approche interdisciplinaire solide, Guyagrofor a établi des sous-projets dans différents domaines importants à aborder. L'un d'eux portait sur l'exploration de la chaîne de commercialisation pour aider les indigènes à produire des cultures viables et écologiques. Un autre portait sur une amélioration de la communication entre parties prenantes pour aider les communautés locales à mettre sur le marché les cultures commerciales, et les produits à base ou non de bois d'œuvre de manière durable.

Après avoir mené des études de cas dans différentes régions à l'aide de stratégies d'agriculture intégrées, le projet a constaté une augmentation de la fertilité des sols et a montré des résultats prometteurs. Ceci a renforcé la productivité des systèmes agricoles et forestiers, en plus de créer un environnement écologique plus équilibré. Enfin, le projet a présenté une série de recommandations et de directives qui permettent une gestion environnementale durable, améliorant ainsi la chaîne de production et renforçant les institutions pour avoir un impact sur les changements positifs dans les économies des forêts tropicales humides.

Informations connexes