Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ESCW — Résultat en bref

Project ID: 516861
Financé au titre de: FP6-SOCIETY

Le «marketing» de la science

Éliminer les barrières de la communication scientifique était au cœur de l'action spécifique de soutien (SSA) de l'ESCW. En organisant des ateliers, les partenaires espéraient réduire le fossé de communication entre les scientifiques et le public.
Le «marketing» de la science
La perception du public quant à la science est souvent trompée par des mythes et le peu de compréhension des questions scientifiques. Ce phénomène est exacerbé par les capacités de communication médiocres des scientifiques qui ne parviennent pas à «commercialiser» la science correctement.

Le projet ESCW («The European science communication workshops») financé par l'UE visait à améliorer les aptitudes de communication des scientifiques et a ainsi proposé aux chercheurs impliqués dans le sixième programme-cadre (6e PC) de participer à des ateliers de communication scientifique.

En réunissant les enseignants en communication scientifique en Europe, l'ESCW s'est concentré sur la formation des jeunes chercheurs dans le domaine de la communication avec les médias, les décideurs politiques et le public. Il s'est appuyé sur le succès de réseau européen des enseignants en communication scientifique (ENSCOT - «European Network of Science Communication Teachers»), financé au titre du 5e PC.

Le réseau européen de communication scientifique (ESCONET) constituait une collaboration européenne entre scientifiques, agents de l'information scientifique, journalistes et décideurs politiques, offrant ainsi un cadre efficace pour la formation en communication scientifique. Les ateliers organisés impliquaient la participation de 17 établissements d'enseignement supérieur et d'instituts scientifiques, couvrant 12 pays éligibles pour un financement du 6e PC.

La diffusion des activités d'ESCW a été un véritable succès, et ce grâce à une conférence internationale et la continuation des ateliers de formation devrait renforcer la capacité des scientifiques à transférer leurs résultats au public.

Informations connexes