Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Accroître la productivité dans la transformation des plastiques

Des scientifiques financés par l'UE ont mis au point une technologie permettant d'augmenter considérablement le débit des méthodes communes de formation des plastiques, ce qui a des implications importantes pour les petites et moyennes entreprises (PME) de ce secteur.
Accroître la productivité dans la transformation des plastiques
Les plastiques font désormais partie de notre quotidien. Outre leurs nombreuses autres applications, leur utilisation dans les emballages destinés aux aliments et aux boissons et dans les boîtiers du matériel électronique assure leur présence dans chaque foyer.

Le moulage par injection et réaction (MIR) est un procédé de formation courant permettant de créer des produits en matière plastique. Les composés sont mélangés lors de leur injection dans un moule où ils durcissent avant le démoulage.

Les plastiques sont des polymères, de longues chaînes de sous-unités (monomères) qui sont reliées entre elles. Habituellement, la polymérisation (la réaction chimique qui entraîne la formation de polymères) commence dans la tête de la buse d'injection, où les composés arrivent et sont mélangés, et se poursuit dans le moule. La durée du cycle de moulage oscille entre trois et quatre minutes.

Des chercheurs européens ont décidé de renforcer la compétitivité des PME dans le domaine du MIR en ramenant la durée du cycle de moulage à environ 45 secondes, soit 4 à 5 fois moins qu'actuellement.

Plus particulièrement, grâce à un financement de l'UE pour le projet Dynamic, le consortium a élaboré de nouveaux capteurs de surveillance et de contrôle pour accélérer la réaction de polymérisation dans le mélangeur et diminuer la viscosité (augmentant ainsi les débits) du polymère.

Les études pilotes ont permis de démontrer que le système peut s'intégrer entièrement au matériel existant. L'intérêt des PME partenaires devrait permettre de faciliter l'exploitation commerciale rapide des concepts du projet Dynamic.

La mise en œuvre de cette nouvelle technologie peut permettre de réduire considérablement la durée du cycle de moulage, les pressions de serrage et la consommation d'énergie, tout en augmentant le débit de la machine, ce qui pourrait renforcer la compétitivité des PME de l'UE dans le domaine du MIR.

Informations connexes