Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un robot sous-marin pour la gestion des ressources en eau

Des scientifiques européens ont développé un système d'exploration sous-marin autonome pour la collecte et l'analyse de données sur les sources des fonds océaniques. La technologie devrait jouer un rôle important dans la lutte contre la pénurie d'eau en exploitant les ressources en eau alternatives.
Un robot sous-marin pour la gestion des ressources en eau
L'eau est souvent considérée comme une ressource naturelle illimitée dans les pays développés. Pourtant, une surconsommation de l'eau et une utilisation inappropriée a entraîné une pénurie des ressources en eau potable dans le monde entier.

Les politiques de gestion de l'eau pourraient bénéficier de l'exploitation des alternatives aux ressources en eau, notamment les sources sous-marines de karst, la désalinisation de l'eau de mer et la réutilisation de l'eau.

Les sources karstiques sous-marines sont des sources qui résultent du drainage d'une grande surface d'un volume d'eau important. Les eaux souterraines provenant de sources, la neige fondue, et les changements saisonniers de précipitations sont rapidement transportés à la surface en quelques jours.

Bien que l'eau ne soit pas toujours appropriée à la consommation, l'exploitation des aquifères karstiques offre une source d'eau alternative et permet de contrer la pénurie résultant des phénomènes naturels et de l'activité humaine.

Un consortium européen a tenté de soutenir les initiatives de gestion de l'eau en intégrant les aquifères karstiques littoraux dans l'équation du captage d'eau dans la Méditerranée.

Le projet Meditate («Mediterranean development of innovative technologies for integrated water management») a permis le développement d'un véhicule sous-marin autonome (VSA) pour étudier ces sources souterraines.

Le véhicule était un système robotique capable de suivre des parcours prédéfinis avec une faible marge d'erreur. De plus, des capteurs pour les mesures de conductivité (relatif à la salinité), à la profondeur et à la température, ainsi qu'un instrument sonar pour l'étude des fonds marins ont été incorporés.

Une interface homme-machine spécialement conçue pour les hydrogéologues permet de contrôler et de superviser les missions. Une exploitation rapide et aisée des informations des échantillons et prélèvements a été possible via un logiciel d'analyse de mission et de traceur à plat tri- ou bidimensionnel.

Des missions expérimentales ont facilité l'optimisation de stratégies de plongée spécifiques et de contrôle ainsi que la comparaison avec la technologie commercialement disponible.

Le succès du principal accomplissement du projet Medidate, le VSA, devrait avoir un impact important sur le problème de la gestion des ressources en eau dans la Méditerranée et au-delà.

Informations connexes