Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

TATMO — Résultat en bref

Project ID: 30939
Financé au titre de: FP6-AEROSPACE
Pays: Allemagne

Des outils de conception de moteurs d'avions permettent de réduire les émissions

Il est important pour l'industrie aérospatiale européenne d'accroître l'efficacité des moteurs des avions en vue de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour y parvenir, des scientifiques financés par l'UE ont mis au point des outils de modélisation des aubes de turbines.
Des outils de conception de moteurs d'avions permettent de réduire les émissions
L'industrie aérospatiale européenne s'engage à mettre au point des modèles d'avions novateurs pour réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2). Le CO2 est produit par la combustion du carburant dans le moteur à réaction et, à ce titre, les mécanismes visant à accroître l'efficacité des composants du moteur et à les rendre plus propres constituent un domaine de recherche important.

Les moteurs à réaction aspirent de l'air et le compressent (augmentant ainsi sa pression) à l'aide de turbines dotées d'un grand nombre d'aubes. La combustion se produit lorsque du carburant est pulvérisé dans l'air comprimé avant d'y être enflammé. La combustion libère des gaz d'échappement chauds qui génèrent la poussée et, bien sûr, des émissions de CO2.

Des scientifiques européens ont cherché à améliorer la consommation spécifique, c'est-à-dire le carburant que consomme un avion par heure et par kilogramme, et donc à réduire les émissions de CO2 de moitié à long terme grâce à un financement de l'UE au titre du projet TATMO («Turbulence and transition modelling for special turbomachinery applications»). Les chercheurs se sont penchés sur la modélisation des aubes de turbines pour en améliorer l'efficacité dans la turbine à basse pression du moteur. L'efficacité de la turbine à basse pression est particulièrement importante en termes de consommation spécifique et d'émissions.

Les chercheurs du projet TATMO ont mis au point un logiciel de modélisation capable de produire des simulations numériques de certaines répartitions de la poussée qui correspondent parfaitement aux résultats expérimentaux. La comparaison des modèles et des données expérimentales a également fourni des indications importantes sur les zones où les calculs pouvaient être améliorés.

La mise en œuvre éventuelle des outils du projet TATMO pourrait permettre de réduire considérablement les émissions de CO2 grâce à une conception plus efficace des aubes des turbines des moteurs à réaction. En outre, ces outils peuvent permettre de réduire les coûts et les délais requis pour la commercialisation des nouvelles conceptions de moteurs aéronautiques.

Dans l'ensemble, les résultats du projet TATMO devraient permettre de renforcer la compétitivité de l'industrie aérospatiale européenne, tout en contribuant à lutter contre le réchauffement climatique.

Informations connexes