Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CMA — Résultat en bref

Project ID: 500140
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: France

Repousser les limites des nouveaux matériaux à base de métal

Un consortium européen a réuni de nombreux instituts de recherche reconnus dans le but d'exploiter le potentiel intéressant des nouveaux matériaux à base de métaux en les associant à d'autres éléments.
Repousser les limites des nouveaux matériaux à base de métal
Le développement de nouveaux composants offrant des fonctions améliorées repose principalement sur la découverte ou la mise au point de nouveaux matériaux. Les métaux dominent dans de nombreux secteurs de l'industrie en raison de leurs propriétés spécifiques: résistance élevée, conductivité électrique et thermique et malléabilité. Hormis les composants destinés à l'aéronautique et l'automobile, les métaux sont utilisés dans la fabrication des outils de coupe, instruments médicaux, câbles électriques et bien d'autres encore.

Les métaux associés à d'autres métaux ou éléments non métalliques peuvent produire de nouvelles fonctions et propriétés améliorées. Ces alliages se retrouvent dans de nombreuses applications, notamment les matériaux thermoélectriques, le stockage de l'hydrogène et les couches minces destinées au revêtement des formes à surface complexe.

La création d'un front européen uni afin de poursuivre le potentiel encore inexploité des alliages métalliques complexes a joué un rôle moteur dans le projet CMA («Complex metallic alloys») financé par l'UE.

Le réseau d'excellence (NoE – Network of Excellence) du projet CMA comprenait des représentants de 20 institutions de 12 pays européens. Les scientifiques du projet CMA ont créé 6 laboratoires virtuels intégrés (Virtual Integrated Laboratories - VIL) au sein desquels plus de 300 scientifiques permanents et 60 étudiants en doctorat ont œuvré.

Le soutien apporté à l'enseignement supérieur a joué un rôle important dans la distribution des fonds. Une École européenne constituée de cinq sessions et se tenant chaque année en mai a été créée en Slovénie grâce à des crédits accordés, dans certains cas, par l'université de Ljubljana. Le programme EuroPhD a permis à de nombreux étudiants de préparer leur thèse de doctorat sur les CMA sous la supervision conjointe d'au moins deux scientifiques de deux institutions partenaires différentes.

Le réseau d'excellence CMA a été remplacé par le Centre européen intégré pour le développement des nouveaux composés et alliages métalliques (C-MAC) avec pour mission de servir de structure durable en soutien de la recherche européenne sur les alliages métalliques complexes, d'un enseignement supérieur et de l'égalité des sexes dans ce domaine.

Informations connexes