Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

Top Story

Financé au titre de: FP6-AEROSPACE

Les grandes réussites en RDT - Encaisser le choc lorsque la foudre frappe en vol

Les avions de ligne sont frappés par la foudre en moyenne une fois par an. Même si les effets des impacts de foudre de faible amplitude sur les avions et les hélicoptères sont minimaux, les impacts de grande amplitude peuvent entraîner des retards coûteux et des opérations de réparation et de maintenance importantes. Un projet financé par l'UE a développé un prototype de système embarqué pour mesurer les propriétés des impacts de foudre réels et leurs conséquences éventuelles sur les avions.
Les grandes réussites en RDT - Encaisser le choc lorsque la foudre frappe en vol
Des données réelles sur des impacts de foudre ont été collectées pendant des années sur des avions de test par le passé et ont fourni des données adéquates sur les effets des impacts de foudre en vol. Toutefois, il n'existe pas beaucoup de données sur les impacts de foudre en vol eux-mêmes. Avoir davantage de données signifie avoir une meilleure connaissance du phénomène, ce qui permet aux concepteurs d'avion d'optimiser la structure et de limiter les coûts de maintenance après un impact. La détection des impacts et la transmission d'informations en temps réel aux équipes de maintenance permet de commencer les préparatifs en vue de l'inspection ou de la réparation avant même que l'avion n'ait atterri.

Le projet ILDAS («In-flight lightning strike damage assessment system»), dans lequel se sont retrouvées 12 compagnies européennes, a développé et validé un système prototype qui évalue les effets d'un impact de foudre directement sur l'avion et qui fournit des données pouvant être utilisées pour améliorer la conception future des avions.

Le projet a développé un système qui utilise des capteurs intelligents avancés sur le fuselage et les ailes d'un avion qui caractérisent les paramètres d'un impact de foudre et le courant qui passe dans le revêtement de l'avion pendant un impact en vol. Peut-être plus important encore, les partenaires du projet ont créé des solutions de capteur d'intérieur de cabine qui fournissent un bien meilleur point de départ pour développer un système ILDAS embarqué pour les avions de ligne modernes, car ils sont considérablement plus faciles à installer dans l'avion.

«Nous avons développé un système de mesure capable de mesurer les données réelles des impacts de foudre», déclare Rob Zwemmer, coordinateur du projet ILDAS au Laboratoire national d'aéronautique à Amsterdam. De plus, un capteur de fenêtre très prometteur a été validé avec succès, présentant le gros avantage de pouvoir être placé à l'intérieur de l'avion.

«Le système ILDAS a été validé sur un avion réel, mais au sol seulement», ajoute M. Zwemmer. «Pour être prêt à des applications en situation réelle, le projet ILDAS doit faire ses preuves dans un environnement de vol réel, et mesurer des impacts de foudre réels sur l'avion.»

Il admet toutefois qu'il est très difficile de disposer d'un tel environnement car les pilotes ne sont ni prêts, ni autorisés à voler délibérément dans un environnement où un avion a des chances d'être frappé par la foudre. L'étape suivante pour l'équipe ILDAS consiste à trouver une solution à ce problème, maintenant que le projet est terminé.

«Nous travaillons actuellement en coopération avec Airbus pour mettre un système ILDAS à ces fins dans un appareil de test», confirme M. Zwemmer.

Analyse commerciale

Après la vérification réussie du système en vol, l'objectif est de développer une analyse commerciale complète pour s'assurer que les systèmes ILDAS peuvent être appliqués à des flottes opérationnelles de manière aussi rentable que possible.

En plus des tests au sol, l'équipe ILDAS a également étudié un concept de base de données dédiée pour le stockage et l'évaluation des données mesurées et calculées sur la foudre. Selon M. Zwemmer, cette base de données sera un atout en elle-même, permettant une exploitation ultérieure des résultats.

Les données enregistrées sur les impacts de foudre peuvent être téléchargées dans la base de données, ce qui fournit une évaluation précise de la gravité de tout impact reçu rapidement après l'évènement. La connaissance de la sévérité de l'impact donnera une indication aux compagnies aériennes du niveau requis d'inspection et de maintenance post-impact à effectuer, ce qui permettra de réduire les temps de mise à l'arrêt et les coûts.

Des développements ultérieurs du concept de base de données devraient avoir lieu dans les projets ILDAS futurs, selon M. Zwemmer.

- Titre complet du projet: In-flight lightning strike damage assessment system
- Acronyme du projet: ILDAS
- Site web du projet ILDAS
- Référence du projet: 30806
- Nom/pays du coordinateur du projet: Robert Zwemmer / Avionics Development & Qualification Department, National Aerospace Laboratory NLR (Pays-Bas)
- Coût total du projet: 4 255 247 euros
- Contribution de la CE: 2 331 793 euros
- Date de commencement/de fin du projet: d'octobre 2006 à juillet 2009
- Autres pays partenaires: France, République tchèque, Allemagne, Royaume-Uni, Pays-Bas

Informations connexes