Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SOLFACE — Résultat en bref

Project ID: 507091
Financé au titre de: FP6-INFRASTRUCTURES
Pays: France

Offrir aux scientifiques européens une place au soleil

Les fours solaires trouvent des applications dans plusieurs domaines, dont la production d'électricité ou de nanomatériaux. Un projet financé par l'UE a ouvert donné accès à des chercheurs de toute l'Europe à une installation de pointe dans ce domaine.
Offrir aux scientifiques européens une place au soleil
Un four solaire est une structure qui emploie de l'énergie solaire concentrée, exploitée à l'aide de miroirs paraboliques ou héliostats, pour produire des hautes températures atteignant jusqu'à 3 500 degrés Celsius. La chaleur en résultant permet de générer de l'électricité, fait fondre l'acier, produit de l'hydrogène ou des nanomatériaux.

La plus vieille installation dans le monde, qui héberge également le plus grand four solaire, se trouve dans le laboratoire PROMES-CNRS à Odeillo, dans la commune de Font-Romeu en France. Des chercheurs européens, et par extension la science, la société et l'industrie, peuvent bénéficier d'un meilleur accès à cette installation unique.

Financé au titre du thème Infrastructures du sixième programme-cadre (6e PC), le projet Solface («High flux solar facilities for Europe») a aidé à intégrer PROMES-CNRS dans l'Espace européen de la recherche (EER). Le projet a donné accès au four solaire d'un mégawatt (MWSF, de l'anglais Megawatt Solar Furnace) de PROMES-CNRS et des 11 fours solaires de moyenne puissance (MSSF, de l'anglais Medium Size Solar Furnaces) aux chercheurs en visite. En outre, la recherche exploratoire originale et très prometteuse menée au niveau du laboratoire a offert aux scientifiques en visite une atmosphère de travail de haut niveau unique.

L'accès a été donné sur la base d'un processus de sélection à trois étapes: l'identification des candidats, l'évaluation technique des propositions et la sélection finale sur la base du mérite scientifique.

Solface a connu un succès bien plus important que prévu et anticipé. Pendant ses quatre années, le projet devait accueillir un minimum de 24 projets et 48 utilisateurs. En réalité, 30% de projets et 70% d'utilisateurs en plus de ce qui était prévu initialement ont été accueillis. Au total, Solface s'est traduit par 32 projets de recherche menés par 83 scientifiques de 10 pays d'Europe. Ils ont ensemble publié plus de 60 articles scientifiques et communications internationales.

Solface n'est pas seulement parvenu à approfondir l'EER, mais il a également ajouté à la base de connaissances dans plusieurs domaines inexplorés, dont des technologies laser à concentration solaire et des revêtements à haute performance pour augmenter la durée de vie des matériaux.

Informations connexes