Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CVDIMMUNE — Résultat en bref

Project ID: 37227
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Suède

Diagnostic précoce des maladies cardiovasculaires

Des recherches financées par l'UE ont développé un kit permettant de détecter la réponse auto-immunitaire impliquée dans l'athérosclérose et les maladies cardiovasculaires. Ces travaux permettront non seulement d'identifier les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, mais également d'administrer les traitements appropriés à un stade précoce.
Diagnostic précoce des maladies cardiovasculaires
L'athérosclérose est la cause principale des maladies cardiovasculaires (MCV) et une maladie inflammatoire où le système immunitaire joue un rôle essentiel. Le projet européen CVDIMMUNE («Immunomodulation and autoimmunity in cardiovascular disease and atherosclerosis») s'est fixé pour objectif le contrôle et l'utilisation des auto-anticorps toxiques qui, normalement, ciblent les propres protéines du patient.

En développant des tests pour détecter ces auto-anticorps, les chercheurs peuvent envisager un contrôle ultérieur de leur production et ainsi protéger le patient. Ces éléments destructeurs du système immunitaire peuvent également être utilisés comme marqueurs des maladies cardiovasculaires.

L'équipe de CVDIMMUNE a plus particulièrement ciblé deux auto-anticorps, l'anti-phosphorylcholine (anti-PC) et l'anti-facteur d'activation plaquettaire (anti-PAF). L'anti-PC est un facteur de protection actif contre l'athérosclérose et les MCV, il peut être utilisé comme marqueur diagnostic. L'anti-PAF est un marqueur de risque de thrombose artérielle et veineuse. Après avoir été soigneusement testés sur plusieurs groupes indépendants de patients, ces nouveaux marqueurs de risque ont été incorporés dans des kits de diagnostic fiables.

Les chercheurs ont utilisé la technologie ELISA d'immunosorption liée à l'enzyme (Enzyme-linked immunosorbent assay) pour développer le kit anti-PC, et leurs résultats montrent que de faibles concentrations d'anti-PC sont corrélées avec un accroissement significatif du risque de MCV. À partir d'études in vitro et in vivo, leurs données montrent de façon claire que les auto-anticorps anti-PC ont également des effets anti-artérioscléreux.

En Europe, les maladies cardiovasculaires sont responsables de plus de la moitié des décès, avec près de 4,3 millions de morts. Si l'on ajoute le fardeau que ces maladies génèrent, il paraît évident que les maladies cardiovasculaires ont un lourd impact, non seulement en termes de souffrances pour les patients affectés, mais aussi financièrement pour les autorités sanitaires. Ce kit de diagnostic et de probabilité de développement d'une maladie cardiovasculaire, d'un prix raisonnable et facile à utiliser, constitue donc un avantage certain en complément des médicaments hypolipémiants. Ces marqueurs pourront également être utilisés parallèlement aux marqueurs conventionnels de risques que sont l'hypertension, le diabète et le tabac.

Informations connexes