Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

VASOPLUS — Résultat en bref

Project ID: 37254
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Belgique

Induire l'angiogenèse dans le cœur après une ischémie

Les maladies ischémiques constituent un sérieux problème dans les sociétés occidentales. Des chercheurs européens ont exploré le potentiel du facteur de croissance placentaire (PlGF) comme biomarqueur pharmaceutique pour les maladies cardiovasculaires (MCV).
Induire l'angiogenèse dans le cœur après une ischémie
Les facteurs angiogéniques ont longtemps été testés pour le traitement de l'ischémie du myocarde, suggérant un renforcement de la fonction et du flux sanguin au cœur. Toutefois, de nombreux candidats thérapeutiques ont échoué lors du développement clinique en raison de la clairance métabolique élevée (par exemple FGF) ou l'observation d'effets secondaires indésirables (par ex. VEGF).

Ainsi, le projet VASOPLUS («Placental growth factor (PlGF): new diagnostic and therapeutic applications in cardiovascular disease») proposait d'utiliser le PlGF pour les problèmes cardiaques et l'insuffisance artérielle. L'élément intéressant avec le PlGF est sa capacité angiogénique dans les tissus pathologiques sans pour autant qu'il affecte les vaisseaux des tissus normaux.

L'objectif du projet VASOPLUS était d'évaluer le potentiel du PlGF en tant que biomarqueur des MCV et de développer une formulation stable du PlGF en tant que régime thérapeutique. La première démarche des partenaires du projet était de tester la production de variantes de PlGF humain recombinant à partir de cellules d'Escherichia coli. Des formes stables mutées et glycosylatées ont été formées et leur potentiel thérapeutique a été testé dans des modèles précliniques d'ischémie de membres périphériques.

Le traitement local de PlGF a amélioré la croissance et la perfusion dans le membre postérieur ischémique. De même, la libération systémique produite a considérablement augmenté la fonction du myocarde et le flux sanguin dans et autour de la région ischémique. De plus, un lien étroit entre les taux sanguins du PlGF et de l'incidence des problèmes cardiovasculaires a été révélé, indiquant que PlGF devrait être considéré comme un biomarqueur pour les problèmes cardiovasculaires communs.

Les résultats du projet encouragent l'utilisation de PlGF pour améliorer le fonctionnement des vaisseaux après une ischémie. Une amélioration du développement est nécessaire pour que le PlGF de VASOPLUS satisfasse les critères nécessaires pour en faire un médicament biopharmaceutique. Toutefois, les effets secondaires minimums observés durant ses essais biologiques font de PlGF un candidat thérapeutique adéquat pour les MCV.

Informations connexes