Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Influence du vieillissement en Europe

Une population vieillissante peut avoir des conséquences extraordinairement différentes sur le fonctionnement de notre société. Des études détaillées à travers tout le continent européen ont commencé à les décrypter.
Influence du vieillissement en Europe
À partir de 2025, près de 30% de la population européenne aura plus de 60 ans, une réalité démographique qui aura de profondes répercussions politiques et sociales. Personne ne sait en revanche si ces Européens qui vivront plus longtemps bénéficieront également d''une vie active plus longue (compression de la morbidité) ou si leurs problèmes de santé n''iront qu''en s''aggravant (augmentation de la morbidité).

C''est pourquoi l''EU a financé le projet COURAGE IN EUROPE («Courage in Europe - Collaborative research on ageing in Europe») afin d''étudier le vieillissement de la population en Espagne, en Pologne et en Finlande. Les partenaires du projet ont ainsi cartographié pour ces trois pays très dissemblables, l''âge moyen, l''espérance de vie et la proportion hommes-femmes tout en tenant compte de leur degré variable de sécurité sociale, de soutien familial, de leur niveau d''invalidité et de leur institutionnalisation.

Les partenaires voulaient avec ces études, développer des outils efficaces permettant de mesurer les composantes fondamentales de santé ou liées à la santé de la population générale. Leurs travaux ont permis de valider ces instruments d''évaluation et d''améliorer significativement les techniques d''investigation du vieillissement. Pour obtenir ce résultat, l''équipe du projet a intégré les données des réseaux sociaux et de cohésion sociale (par exemple, le soutien social, les attitudes ou les relations) dans la population âgée en soulignant comment tous ces paramètres pouvaient influencer la santé d''une personne.

L''équipe a produit en parallèle des analyses comparatives transversales de la population intégrant son état sanitaire physique et mental, sa qualité de vie et son bien-être. Ces outils et analyses permettront de résoudre les limitations des précédentes études qui se focalisaient généralement sur l''impact du vieillissement sur certaines maladies spécifiques et certains marqueurs génétiques.

Même si ces travaux, ces instruments innovants d''analyse concernant la santé, cette masse de données concernant l''invalidité des personnes âgées ne sont pas immédiatement transcrits dans les procédures actuelles d''intervention, ils joueront sans aucun doute un rôle positif dans les prochaines directives européennes. Grâce à cette première étude européenne sur l''invalidité, les partenaires du projet ont jeté les bases d''un protocole commun qui permettra aux cliniciens et responsables politiques de mieux comprendre l''impact du vieillissement de la population européenne. Une telle étude contribuera forcément à la construction d''un meilleur avenir pour la population âgée européenne.

Informations connexes