Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Lutter contre les réseaux criminels transeuropéens

Le crime organisé et les fléaux contemporains tels que le trafic d'êtres humains constituent des menaces majeures sur la sécurité, la sûreté et l'économie de l'UE. Des chercheurs ont développé des outils innovants pour permettre aux services chargés de l'application des lois de mieux faire face à la complexité croissante de la grande criminalité.
Lutter contre les réseaux criminels transeuropéens
La collecte de statistiques et la facilitation des échanges d'informations constituent des actions clés de lutte contre la criminalité et le trafic d'êtres humains. Les agences de l'UE en charge de la lutte contre le crime sont mal équipées pour traiter et intégrer de grandes quantités d'informations dans une base de données cohérente et fiable.

Le projet SCIIMS («Strategic crime and immigration information management system»), financé par l'UE, a utilisé les produits de pointe actuels, et créé et intégré de nouvelles capacités pour faciliter l'échange d'informations traitées.

Les membres de l'équipe ont poursuivi des recherches et conçu des applications particulières et des algorithmes pour reconnaître, arranger et représenter des informations concernant les activités criminelles et le trafic d'êtres humains.

La technologie exploitera de grands ensemble de données de sources publiques et privées pour générer des renseignements utiles pour les acteurs chargés de l'application des lois. Cela pourrait inclure les données stockées dans le système d'informations Schengen (le plus grand système de ce type pour la sécurité publique en Europe), Europol et l'organisme de l'UE chargé de l'application de la loi, ainsi que dans les bases de données de police nationale et d'immigration des États membres. Ces outils d'exploration du web et d'exploration de données sont essentiels pour améliorer les pratiques de gestion et d'exploitation de données sécurisées.

Les chercheurs ont développé une infrastructure d'informations sécurisée qui permet aux données d'être combinées et partagées au sein et à l'extérieur de l'Europe. Cela est fait en accord avec les exigences en matière d'information et de droits humains fondamentaux des organismes responsables de l'application de la loi et en charge de l'immigration. Le système soutiendra la prise de décision pour prévoir les évènements et étudier les résultats possibles concernant la sécurité des citoyens.

Avant le projet SCIIMS, la plupart des systèmes se concentraient sur les recherches de données. Désormais, les responsables de l'application des lois ont la capacité de choisir les données et de les organiser de manière rationnelle en appui des enquêtes criminelles en cours.

Avec l'amélioration des enquêtes sur le trafic d'êtres humains et la contrebande grâce au système de renseignement policier global développé dans le cadre du projet, l'incidence de ces délits devraient baisser. Le projet SCIIMS permettra de rendre l'Europe plus sûre au bénéfice de tous les citoyens.

Informations connexes

Mots-clés

Crime organisé, trafic d'êtres humains, application de la loi, crime stratégique, gestion de l'information, sécurité publique, bases de données sur l'immigration, exploration de données, infrastructure d'informations, droits humains, agences chargées de l