Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

PRE-EARTHQUAKES — Résultat en bref

Project ID: 263502
Financé au titre de: FP7-SPACE
Pays: Italie

La Russie et l'Europe unissent leurs forces pour améliorer la prévision des séismes

Un consortium russe et européen vient de développer un système de prévision des séismes fiable et efficace. Une combinaison d'analyse de données améliorée à partir d'observations mondiales et de paramètres continus pourrait garantir de meilleures prévisions des séismes et réduire par là même le taux de fausses alarmes.
La Russie et l'Europe unissent leurs forces pour améliorer la prévision des séismes
Financé par l'UE, le projet PRE-EARTHQUAKES («Processing Russian and European Earth observations for earthquake precursors studies») a analysé des observations de plus de 20 systèmes de satellites et une centaine de stations terrestres. Les systèmes de satellites comprennent ceux de l'Agence spatiale européenne (ESA), de l'agence russe Roskomos et de la NASA (Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace) des États-Unis. Les scientifiques ont compilé une quantité considérable de données pour développer le nouveau système, qui s'appuie principalement sur les variations anormales des paramètres de surface et atmosphériques jusqu'à la ionosphère qui indiquent un tremblement de terre imminent.

Le système a été développé par l'intégration et l'évaluation de l'inclusion des évènements antérieurs par des phases d'intégration en temps réel et de surveillance conçues pour tester la performance d'un système pré-opérationnel. Le nouveau système était basé sur les meilleures données et les méthodes de la première phase.

Après seulement deux ans d'activité, PRE-EARTQUAKES présente des résultats qui dépassent largement les attentes initiales. Un total de 6165 relevés et plus de 2000 différentes combinaisons d'observations indépendantes ont été réalisés, et plus de la moitié des algorithmes antérieurement ont été améliorés.

Pour faciliter la croissance du consortium et la poursuite potentielle de ses travaux après la clôture du projet, les chercheurs ont adopté les normes internationales pour l'échange de données et une politique de non-divulgation des informations. Ils ont également développé un géo-portail PRE-EARTHQUAKES (PEG) en tant qu'outil de visualisation et d'intégration en accès ouvert.

L'un des résultats accomplis grâce à la collaboration avec les utilisateurs finaux a été de démontrer l'utilisation du système dans un contexte pré-opérationnel. L'équipe du projet a découvert, lors d'une crise sismique récente en Italie, que les décideurs politiques ont besoin d'un système qui intègrent toutes les données pertinentes disponibles pour garantir une évaluation dynamique du risque séismique (EDRS). Ce système peut être utilisé pour adapter les actions de prévention mises en place par les autorités locales.

Le projet PRE-EARTHQUAKES est le premier de ce type à réunir des chercheurs internationaux dans l'étude des phases préparatoires des séismes. Le site Internet du projet est visité par des parties prenantes de plus de 100 pays. Des ateliers, des communiqués de presse, des conférences, des entretiens télévisés et 18 articles scientifiques viennent compléter la couverture médiatique de ce sujet socialement et économiquement important.

Informations connexes

Mots-clés

Prévision des séismes, satellite, observation au sol, données continues, risque sismique