Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

ENCI-LOWCARB — Résultat en bref

Project ID: 213106
Financé au titre de: FP7-ENVIRONMENT
Pays: France

Consulter la société civile sur les mesures à prendre quant au changement climatique

Les organisations de la société civile (OSC) ont étroitement collaboré avec des chercheurs de l'UE afin de faciliter la transition de la société actuelle générant de fortes émissions de carbone vers une société plus respectueuse du climat. Des scénarios énergétiques présentant les possibilités d'un avenir à faible émission de carbone ont été développés avec l'aide des OSC afin de renforcer leur consentement du développement à faible émission de carbone résultant.
Consulter la société civile sur les mesures à prendre quant au changement climatique
Financé par l'UE, le projet ENCI-LOWCARB («European network engaging civil society in low carbon scenarios») a développé des scénarios de faible émission de carbone qui comprenaient des objectifs de réduction des émissions des gaz à effet de serre (GES). Les travaux menés par le consortium comprenaient la création d'un réseau européen composé d'OSC et d'institutions de recherche. Le site «Low Carbon Societies Network» a facilité le débat animé sur les scénarios et les meilleures pratiques énergétiques existants, et se révèlera très précieux dans l'établissement d'une société à faible émission de carbone.

Des études menées en Allemagne et en France se sont penchées sur les scénarios de faible émission de carbone et sur le rôle des OSC. Des chercheurs ont étudié des politiques énergétiques et leur impact sur l'économie, l'emploi et le prix des marchandises. Les avis des parties prenantes régionales telles que les syndicats, les associations de commerce et les entreprises privées ont été intégrées dans des instruments de modélisation appliqués innovants. Les instruments ont servi à créer des scénarios d'atténuation du changement climatique et comprenaient des objectifs de réduction des émissions des GES basés sur des modèles macro-économiques. Les résultats ont montré le rôle des différents secteurs de l'énergie pour l'économie dans son ensemble.

En France, l'étude portait sur des mesures politiques spécifiques telles que les lois, les taxes et les incitations économiques, et elle a identifié les obstacles empêchant le pays de devenir plus respectueux du climat. Elle a également évoqué le besoin d'une taxe carbone qui pourrait déclencher un financement de la transition vers une économie à faible émission de carbone. L'instrument de modélisation utilisé, Imaclim-R, a été développé par le Centre international de recherche sur l'environnement et le développement (CIRED). Imaclim-R a permis de calculer l'évolution de l'économie française en la divisant en un certain nombre de secteurs qui comprenaient l'énergie, le transport, la construction, les industries à grande consommation énergétique, l'agriculture et les services.

L'étude allemande, quant à elle, se concentrait sur l'interaction à long terme des options technologiques d'atténuation dans différents secteurs du système énergétique du pays, ainsi que des considérations macroéconomiques générales. L'instrument de modélisation utilisé, Remind-D, a été développé par l'Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique (PIK).

La consultation des parties prenantes organisée dans le cadre du projet ENCI-LOWCARB a montré que les préoccupations concernant le développement de mesures concrètes, la prise de décisions et un programme aboutissant à un avenir à faible émission de carbone variaient en fonction du secteur duquel venaient les parties prenantes. Un grand nombre de difficultés ont été identifiées par les études allemandes et françaises, notamment le découplage du transport de marchandises et la croissance du PIB (produit intérieur brut), la façon de rendre acceptable le démantèlement précoce des centrales à charbon et le besoin de moderniser les bâtiments en vue du changement climatique.

En se concentrant sur le processus créatif plutôt que sur les scénarios générés, le projet ENCI-LOWCARB a pu démontrer ce qui était techniquement et économiquement possible pour un avenir à faible émission de carbone, et également ce qui était réalisable et acceptable pour les parties prenantes.

Informations connexes