Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Une «boîte à outils» pour le problème imminent des déchets de graphite irradié en Europe

Beaucoup de réacteurs nucléaires utilisant le graphite comme modérateur arrivent en fin de vie opérationnelle. Il faut donc trouver des solutions efficaces, sûres et durables pour gérer les déchets radioactifs récupérés lors du démantèlement. Un projet financé par l'UE a rédigé des directives pour la récupération, la manipulation et la mise au rebut du graphite irradié.
Une «boîte à outils» pour le problème imminent des déchets de graphite irradié en Europe
L'Europe se prépare à mettre hors service dans les décennies qui viennent ses réacteurs nucléaires utilisant le graphite, et le graphique irradié qu'ils contiennent présente une difficulté majeure. La majeure partie des 250000 tonnes de ce matériau se trouve en Europe.

Actuellement, seule une petite quantité de graphite irradié a été extraite de réacteurs de tests. Elle est principalement stockée dans des silos ou des coffres, en attente d'une décision pour sa mise au rebut. Le graphite irradié est classé dans les déchets de faible (ou moyenne) activité à vie longue, mais il faut concevoir des méthodes de gestion plus fiables et plus durables pour tenir compte des risques d'irradiation qu'il pose.

Le projet CARBOWASTE («Treatment and disposal of irradiated graphite and other carbonaceous waste») financé par le programme Euratom de l'UE a rédigé des directives intégrées pour la récupération, la manipulation et la mise au rebut du graphite irradié. Il visait les déchets actuels et ceux qui seront produits par de futures générations de réacteurs.

CARBOWASTE a notamment conçu des techniques pour séparer les particules revêtues et le graphite modérateur des carburants nucléaires à haute température. CARBOWASTE a découvert que des traitements thermiques, chimiques ou biologiques pouvaient éliminer une proportion notable de la contamination. Le projet a aussi examiné la réutilisation du matériau purifié. Les travaux ont conduit à comprendre suffisamment le graphite irradié pour conclure que ce déchet peut être mis au rebut de manière sûre par une large gamme de systèmes.

Avec la déconstruction imminente, la boîte à outils de CARBOWASTE promet d'être inestimable pour la mise au rebut sûre et efficace des déchets de graphite irradié.

Informations connexes