Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

NOVA-CI(G)S — Résultat en bref

Project ID: 228743
Financé au titre de: FP7-NMP
Pays: Belgique

Éliminer l'obstacle financier qui empêche l'exploitation de l'énergie solaire

La technologie d'énergie photovoltaïque (PV) existe depuis longtemps, mais son application reste restreinte en raison des coûts très élevés. Des scientifiques financés par l'UE réduisent aujourd'hui les coûts grâce à des matériaux et des innovations au niveau des processus afin de rendre cette technologie plus compétitive face aux sources d'énergie plus traditionnelles.
Éliminer l'obstacle financier qui empêche l'exploitation de l'énergie solaire
La technologie PV capte la lumière du soleil pour produire de l'électricité. Bien qu'elle ait énormément progressé ces dernières années, la mise en œuvre à grande échelle de cette technologie a rencontré des obstacles en termes de l'efficacité de conversion et des coûts.

Les matériaux PV à cuivre-indium-gallium-diséléniure (CIGS) sont l'un des systèmes les plus prometteurs actuellement. Le CIGS est un matériau polycristallin semi-conducteur à absorption de la lumière extrêmement élevée dans le premier micromètre, qui permet d'obtenir des films très minces et souples. En outre, il possède l'une des densités de courant parmi les plus élevées, une excellente durabilité et une applicabilité intéressante pour la production automatisée sur de grandes surfaces. Cependant, il dépend actuellement de procédés coûteux et complexes pour contrôler les dépôts non effectués sous vide, qui entraînent un gaspillage de matériaux atteignant les 70%.

Des scientifiques ont lancé le projet NOVA-CI(G)S («Non-vacuum processes for deposition of CI(G)S active layer in PV cells») financé par l'UE pour développer une technologie de production à bas prix, de haute qualité et à haut débit comme solution de remplacement afin de rendre les PV plus compétitifs face aux systèmes d'énergie traditionnels. Le projet exploite le dépôt non effectué sous vide des encres à base de particules.

Au cours des 18 premiers mois du projet, les scientifiques ont identifié deux systèmes précurseurs très prometteurs à base de particules pour une optimisation plus poussée. Cela leur a permis de produire de manière fiable les précurseurs à l'aide d'une technologie facilement modulable. En outre, les précurseurs ont passé des tests de contrôle de qualité à toutes les étapes, de la morphologie des particules à la formulation, le dépôt et la conversion en CIGS.

Les scientifiques optimisent actuellement les formulations liées à la conversion, la stabilité de l'encre et leur polyvalence. Cependant, au moment du rapport, l'équipe était déjà en mesure d'imprimer toutes les formulations et de les convertir en couches absorbantes fonctionnelles de CIGS.

NOVA-CI(G)S prévoit de fournir une technologie à bas prix de dépôt basé sur l'encre pour le dépôt de couches à film mince de cellules PV fonctionnelles. Les produits finaux devraient présenter un taux de conversion de l'énergie intéressant à des coûts considérablement réduits par rapport aux méthodes traditionnelles de dépôts sous vide. Le succès de ce projet rendra plus compétitive la technologie par rapport à la production traditionnelle d'électricité, ce qui éliminera les obstacles à la pénétration du marché et encouragera son adoption généralisée.

Informations connexes