Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP7

AUGUR — Résultat en bref

Project ID: 244565
Financé au titre de: FP7-SSH
Pays: France

Faire face aux défis de 2030

L'avenir de l'économie de l'UE s'appuie sur les implications des politiques de l'UE et les résultats des relations économiques mondiales. Des chercheurs ont présenté des scénarios européens et internationaux pour la gouvernance en vue de déterminer les questions influençant l'avenir de l'Europe dans les prochaines décennies.
Faire face aux défis de 2030
Pendant les vingt prochaines années, l'UE et les grandes économies auront besoin de coopérer pour assurer une croissance économique mondiale tout en équilibrant l'emploi et les revenus entre les pays.

Soutenu par le financement de l'UE, le projet AUGUR («Challenges for Europe in the world of 2030») s'est principalement concentré sur la manière dont quatre contextes de gouvernance internationale pourraient affecter l'Europe en 2030. Les activités du projet couvraient les sphères politiques, économiques, sociales, environnementales et technologiques et ont utilisé un modèle macro des régions du monde pour calibrer ses scénarios.

Le premier scénario prévoyait une stagnation économique qui empêchait les capacités technologiques de recherche et développement (R&D), produisait des programmes européens de petite taille, rebutait le talent mondial et encourageait donc la fuite du capital humain en renforçant l'externalisation mondiale. Le second prévoyait les effets négatifs des politiques d'interventionnisme des États-Unis et de la Chine sur l'UE et ses relations avec les pays voisins. Le rôle de l'Europe en tant qu'acteur mondial était grandement diminué. Les deux puissances avaient remis en question sa force industrielle pourtant établie. Les programmes de R&D et d'éducation sont en déclin, ce qui a entraîné une perte en termes d'économies d'échelle et de portée.

Dans le troisième scénario, l'Europe est une région d'intégration régionale solide. Elle stimule le commerce régional et l'intégration de la production et engage une coopération en R&D plus concentrée, ainsi que des programmes innovants et efficaces. Elle influence les mécanismes d'élaboration de politiques internationales et les structures réglementaires et est devenue importante dans l'approvisionnement énergétique et la sécurité.

Le scénario final envisage un système européen fédéré dans un monde plus coopératif. Les structures de gouvernance mondiale seront réformées et le consensus concernant les questions mondiales sera atteint pour faire face aux défis mondiaux importants, dont le plus important, la question écologique. L'Europe aura pour tâche de résoudre les questions d'économie politique à tous les niveaux pour sécuriser une main mise sur la scène mondiale. Les résultats ont démontré que les deux derniers scénarios produisaient de nettes améliorations au niveau de la performance économique.

AUGUR a projeté ce qui peut être accompli en 2030 si les pays travaillent en collaboration pour résoudre les défis mondiaux. Les gouvernements nationaux, régionaux et mondiaux doivent poser de nouveaux termes pour la coopération et reconnaître comment ces alliances affecteraient la croissance de la productivité et l'emploi, ainsi que les questions sociétales et économiques sur le long terme.

Informations connexes

Mots-clés

Politiques de l'UE, croissance économique mondiale, macro-modélisation, défis environnementaux, contextes de gouvernance, stagnation économique, crise de l'euro, réformes financières, bien-être, emploi