Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Planifier la recherche en matière de sécurité à l'échelle européenne

La sécurité de l'Europe s'appuie sur l'accès à des technologies générales dédiées. Un projet de l'UE a examiné des centaines de ces technologies, mettant en évidence celles qui sont les plus importantes et en offrant un encadrement pour l'établissement de priorités en termes de technologie en matière de sécurité ainsi la planification de la recherche dans le domaine de sécurité.
Planifier la recherche en matière de sécurité à l'échelle européenne
Assurer un accès durable aux technologies de sécurité essentielles est une priorité de la Commission européenne. Cela demande un établissement des priorités au niveau des options technologiques et de la recherche.

Le projet ETCETERA («Evaluation of critical and emerging technologies for the elaboration of a security research agenda») a évalué les technologies essentielles pour assurer un bon niveau de sécurité en Europe. Les technologies ont été évaluées pour leur dépendance envers les sources extra-européennes. De plus, les technologies qui viennent d'apparaître et arriveront à maturité dans 10 ou 15 ans ont été évaluées en ce qui concerne leur pertinence pour la sécurité européenne.

En se basant sur la taxonomie STACCATO, le projet a évalué la dépendance envers des sources non européennes de plus de 200 technologies indispensables à la sécurité de l'Europe. En cas de dépendances (par exemple pour les détecteurs de rayonnements et les scanners à rayons X), le groupe a proposé des voies de recherche pour s'en affranchir. Le consortium a conduit une évaluation similaire pour plus de 120 nouvelles technologies en rapport avec la sécurité, en utilisant simultanément trois méthodes. Les technologies ont été classées par rapport à l'impact attendu de 2020 à 2030. Parmi les domaines vitaux identifiés figuraient les méthodes d'encryption, les systèmes de communication, les capteurs, les technologies de mobilité et les algorithmes avancés.

Pour réaliser les objectifs du projet, une pléthore de méthodes ont été employées, y compris la recherche informatique, la scientométrique et une méthode d'évaluation pondérée pour compiler l'opinion des experts. Les autres méthodes comprenaient une méthodologie de filtrage TEPID-OIL (ITIPOLITRE) et les ateliers parallèles appliquant la méthode World Café. Un jeu d'évaluation de technologies émergentes pour la sécurité (SETAG) et un processus de scénario complexe a été utilisé.

Certaines de ces méthodes ont été développées spécifiquement pour le projet ETCETERA et/ou appliquées dans le contexte de la planification de la recherche en matière de sécurité pour la première fois. Une analyse comparative des méthodes appliquées a été effectuée et les recommandations pour leur utilisation dans la planification de recherche en matière de sécurité a été élaborée. Cela facilitera de meilleurs choix concernant la méthodologie dans les futurs efforts de planification.

Grâce à ETCETERA, la Commission européenne est désormais équipée d'informations supplémentaires concernant les priorités pour les technologies relatives à la sécurité et offrant une boîte à outils de différentes méthodes pour la planification de la recherche en matière de sécurité.

Informations connexes

Thèmes

Security

Mots-clés

sécurité,technologies essentielles, technologies émergentes, planification de la recherche, méthodologie