Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Un coup de main au secteur des soins de santé en Afrique

Les ressources humaines dans la santé (RHS) en Afrique sont peu fréquentes suite à de multiples facteurs. Ainsi, une intervention est nécessaire pour éviter un déclin plus renforcé.
Un coup de main au secteur des soins de santé en Afrique
Le projet HURAPRIM (Human resources for primary health care in Africa), financé par l'UE, a développé des interventions et des politiques innovantes pour aborder la crise des RHS. Les objectifs étaient d'analyser la situation des RHS en Afrique, et de comprendre la complexité des causes de ce déficit.

Les partenaires du projet HURAPRIM ont conçu des interventions, des stratégies et des politiques pour améliorer la situation et exploiter au maximum la mise en réseau et les synergies. Le projet a réuni trois partenaires européens et six partenaires africains de cinq pays, représentant des situations particulières dans le domaine des RHS. Les interventions conçues ont été testées via des études de cas dans les pays partenaires, adaptées à la situation particulière de chaque pays en matière de RHS.

Diverses tâches de recherche ont été exécutées pour arriver à une meilleure compréhension de la portée et des causes du déficit en RHS. Cette recherche incluait une étude des articles publiés sur les ressources humaines existantes ainsi que des travaux de recherche participative avec les partenaires du projet. Une enquête confidentielle sur les décès maternels et infantiles au Mali et en Ouganda a également été effectuée et des entretiens ont été conduits avec des travailleurs migrants du secteur de la santé.

Les études systématiques des recherches effectuées ont abouti à un article qui fournit une synthèse des problèmes identifiés. Les idées et propositions d'interventions ont été discutées lors de la réunion de lancement à Cape Town, en Afrique du Sud.

Les résultats ont montré qu'il y avait des restreintes restrictions politiques et économiques affectant les problèmes et exigences des travailleurs migrants du secteur de la santé. Les mauvaises conditions de travail, les faibles salaires et les très grosses charges de travail figurent parmi les causes principales du déficit en RHS.

De nombreuses décisions stratégiques sont prises en Afrique du Sud concernant l'assurance maladie nationale (NHI) et la reconception des soins de santé primaire (SSP). L'une des méthodes pour réaliser cela est le lancement d'équipes médicales de proximité de SSP. La ville de Johannesburg a collaboré avec des centres de recherche médicale pour identifier 20 sites pilotes. Ces 20 sites se trouvent dans les zones les plus défavorisées.

Le projet HURAPRIM contribuera aux discussions et aux actions sur les politiques menées à un niveau international. Toutes les interventions prévues sont directement ancrées dans des engagements et des programmes de politiques de santé réelles. Cela garantira le caractère pratique de chaque réalisation du projet.

Informations connexes

Mots-clés

Soins de santé primaires, Afrique, interventions, politiques, travailleurs migrants du secteur de la santé