Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Améliorer les soins de santé maternelle et périnatale en Afrique

L'éducation et la formation des employés dans le domaine de la santé est la clé pour améliorer les soins de santé pour les mères et leurs bébés en Afrique. Un effort conjoint UE-Afrique a œuvré à réduire la morbidité et la mortalité maternelles ainsi que les taux de décès néonataux en Afrique subsaharienne (ASS).
Améliorer les soins de santé maternelle et périnatale en Afrique
Le projet ETATMBA (Enhancing Human Resources and Use of Appropriate Training for Maternal and Perinatal Survival In Sub-Saharan Africa) a été établi pour améliorer les soins de santé, la livraison et la formation pour aborder les questions menaçant la survie maternelle et périnatale. Le développement d'aptitudes obstétriques et néonatales avec la «formation sur le boulot» a garanti un transfert des tâches liées aux soins d'urgence des mères et des bébés plus efficace et sûr, permettant ainsi d'aider les mères dans les zones rurales éloignées du Malawi et de Tanzanie.

La formation s'est concentrée sur l'amélioration du service grâce à l'utilisation de directives et de voies cliniques, l'éducation structurée et l'utilisation innovante de la formation en leadership pour des cliniciens non médecins (NPC, pour non-physician clinician), garantissant ainsi que les améliorations du service de santé soient maintenues et développées après le projet. Le soutien des NPC sur le lieu de travail s'est concentré sur une formation avancée en leadership qu'ils pourraient à leur tour transmettre au reste de l'équipe des soins de santé dans leurs districts. Le mentorat des médecins locaux et internationaux était au cœur de ce processus.

Au total, 100 NPC ont été formés en soins obstétriques et néonataux, en leadership et amélioration des services cliniques: 46 ont obtenu une licence certifiée complète en obstétrique et leadership au Malawi et 54 ont achevé un cours de formation sur six mois en Tanzanie. L'étude incluait la recherche à l'aide de l'évaluation qualitative et quantitative, qui a démontré les effets positifs de la formation avancée pour les NPC par rapport à l'avenir des soins de santé en ASS.

L'aspect de leadership d'ETATMBA se distingue des autres initiatives: la formation en leadership a permis de développer la capacité et d'améliorer les services et s'est avérée cruciale pour la livraison du projet dans les pays. Le contenu et les matériaux d'enseignement des modules de licence sont disponibles gratuitement aux formateurs dans les pays à faible salaire et l'accès est possible en ligne.

Les directives nationales ont été révisées en collaboration étroite avec les autorités du Ministère de la santé au Malawi et le Ministère de la santé et du bien-être social en Tanzanie. L'intérêt ne portait pas particulièrement sur la création d'un nouvel ensemble de directives, mais sur leur internationalisation et mise en œuvre et la propriété par l'équipe des soins de santé comme aspect central de la pratique clinique. L'importance des meilleures pratiques à travers la mise en œuvre était un aspect essentiel de la formation des NPC, adapté aux besoins et capacités de chaque pays.

ETATMBA a permis d'améliorer les soins de santé maternels et néonataux en ASS à travers la formation, tout en stimulant des directives cliniques et en engageant les parties prenantes et les autorités régulatrices. Les résultats du projet, dont ceux de sa recherche qualitative et quantitative, peuvent servir à développer la profession des NPC et soutenir des services pour offrir des soins de santé de qualité aux mères et à leurs bébés en Afrique.

Informations connexes

Mots-clés

Maternel, périnatal, soins de santé, Afrique, cliniciens non-médecins, médicaux assistants